Dernier conte, dernier extrait

Le sixième conte se dévoile…

 

 

Bonjour,

Le dernier conte du second volume d’Au temps où les fées dansaient se dévoile dans un nouvel extrait inédit 
N’oubliez pas : la sortie du livre broché, c’est ce lundi 10 septembre !

Bonne journée,

 

Rose

 

UN CHANT POUR LA FÉE :

 

Il y avait une fois, au nord d’un vaste empire, un minuscule royaume sombre et froid. Ses terres étaient désolées et la famine y sévissait. Il était menu, pauvre, et nul ne se souciait qu’il soit dépourvu d’un château ou d’un monarque. Le bonheur avait déserté ses habitants, qui ne pensaient plus à rien hormis à leur survie.
Un jour pourtant naquit une petite fille qui, en grandissant, ne voulut pas céder au pessimisme de ses parents et voisins. Elle désirait croire en l’avenir, en de meilleurs jours. Lorsqu’elle sentait la tristesse et l’amertume s’abattre sur son être, elle chantait de tout son cœur ; elle ouvrait son âme à la mélodie et finissait toujours par recouvrer son allégresse. Parfois, elle arrivait à laisser entrer un court instant l’espoir dans le cœur des autres. Sa voix était divine et enchanteresse. Un soir, elle lui attira l’attention d’une fée.

 

.

 

 

Laisser un commentaire