Papotons lecture : Rouge

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Bonjour, les amis📚 ,

.

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous l’un de mes derniers achats, une découverte récente que je me suis procurée à la Foire du Livre de Bruxelles : Rouge de Pascaline Nolot. 🐺
Paru chez Gulf Stream éditeur dans la collection Électrogène, Rouge s’inscrit dans un genre mêlant fantaisie et horreur, ce qui m’a tout de suite attirée. Mais quoi de mieux que le résumé pour vous permettre de vous faire une première idée ? 😉

.

.

Accroché au versant du mont Gris et cerné par Bois Sombre se trouve Malombre, hameau battu par les vents et la complainte des loups. C’est là que survit Rouge, rejetée à cause d’une particularité physique. Rares sont ceux qui, comme le père François, éprouvent de la compassion à son égard. Car on raconte qu’il ne faut en aucun cas toucher la jeune fille sous peine de finir comme elle : marqué par le Mal. Lorsque survient son premier sang, les villageois sont soulagés de la voir partir, conformément au pacte maudit qui pèse sur eux. Comme tant d’autres jeunes filles de Malombre avant elle, celle que tous surnomment la Cramoisie doit s’engager dans les bois afin d’y rejoindre l’inquiétante Grand-Mère. Est-ce son salut ou bien un sort pire que la mort qui attend Rouge ? Nul ne s’en préoccupe et nul ne le sait, car aucune bannie n’est jamais revenue…

 .

.

.

.

Intéressant, n’est-ce pas ? 😍
Au départ, les éléments qui m’ont permis de craquer pour le roman sont les suivants : son genre, sa couverture et les indices rappelant l’univers des contes (en particulier celui du Petit Chaperon Rouge) ainsi que l’envie de lire une histoire qui propose un aspect merveilleux. Je n’avais pas d’attentes particulières, je l’avoue, si ce n’est celles d’être divertie et de m’évader un moment.

.

Ce livre m’a mis une claque. 😱

.

Non seulement, le côté conté est présent tout du long du récit, mais en plus, ce dernier fait passer des messages forts. Des messages féministes. Des messages sur le danger des croyances. Des messages sur l’importance de l’épanouissement et de la confiance en soi. 😊
Les points les plus sombres du Petit Chaperon Rouge sont abordés dans une histoire qui s’en détache pourtant et se veut originale, intrigante. Le suspense y est maintenu tout du long, si bien qu’on s’y retrouve embarqué sans avoir eu le temps de s’en rendre compte. 📖
Quant au style d’écriture, si on arrive par moments à se demander si l’autrice possède des actions auprès des points d’exclamation, il n’en demeure pas moins fluide, prenant et agréable.

.

Un livre à découvrir au moins une fois. 🥰

.

Et vous ? L’avez-vous déjà eu entre vos mains ? Quel roman vous a mis une claque ? Je vous écoute. 😁

.

Rose

.

.

Papotons lecture : Les Aînés

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Et si on papotait lecture ? 📚

.

Début du mois est paru un livre, chez Plume Blanche Editions, que j’attendais impatiemment et qu’il me tardait de relire sous un superbe format broché ; un livre écrit par mon amie autrice Serenya Howell, un livre que j’ai eu la chance de découvrir en avant-première, et de bêta-lire avant qu’il ne soit soumis à sa maison d’édition.
Aujourd’hui donc, je vous parle donc de… Les Cycles Corrompus, le premier tome de la trilogie Les Aînés. ✨

 .

Si je devais vous définir ce volume en quelques mots, voici ceux que j’emploierais :
Dragons – Vie – Mort – Amitié – Passé – Pouvoirs. 😀
Mais afin que puissiez vous faire une meilleure idée de l’histoire, je vous pose également le résumé ici :

.

Depuis la Tour, leur demeure, les Aînés et leurs Maîtres veillent sur les Sept-Royaumes.
Être appelé à les servir est un honneur, se lier à l’un de ces dieux est le rêve.
Il en existe toutefois un pour lequel personne ne nourrit la moindre ambition : Asroth, l’incarnation de la Mort, qui entraîne l’esprit de ses Maîtres, l’un après l’autre, vers les ténèbres et nourrit leur âme du sang de la guerre…

 .

Prometteur, n’est-ce pas ? 😍

.

Les Cycles Corrompus se sont hissés, dès ma première lecture, dans le classement de mes romans préférés. Serenya Howell n’est pas seulement une autrice pourvue d’une jolie plume, c’est surtout une créatrice d’univers ! ✨
Parcourir les pages des Aînés, c’est plonger dans un monde si bien construit ainsi que tellement développé et complet qu’en sortir n’est pas simple, presque douloureux. Les parcourir, c’est prendre le risque de s’oublier et d’être tant en phase avec les protagonistes que leurs problèmes et réflexions deviennent nôtres. 😀
Outre l’intrigue rondement menée, bien pensée et captivante, outre les personnages (Aînés et Maîtres) aussi vrais que Nature (ah ah !) et poignants, la force de cette histoire réside, selon moi, dans la parfaite harmonie entre les chapitres et les textes d’introductions qui les précèdent. Chacun de ces derniers est rédigé et placé à un endroit précis. Ainsi, tous nous apportent de nouvelles lumières sur le récit, poussent nos propres cogitations toujours plus loin et nous offrent davantage de détails et de points de vue sur le riche décor du roman qui se trouve sous nos yeux.
Une merveille de l’imaginaire. 😊

.

Si vous aimez les dragons, le concept de dualité, la Fantasy, les univers complets et les personnages sincères et complexes, n’hésitez plus. Ce roman est fait pour vous. 📖

.

.

Crédit photo : Serenya Howell

.

.

Alors… l’un d’entre vous l’a-t-il déjà lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Je vous attends en commentaire pour en discuter. 😍

.

Rose

.

.

Papotons lecture : Horizons Parallèles de Saïd

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Ce mois-ci, j’ai envie de vous parler de nouvelles et, plus exactement, d’un recueil de nouvelles : le premier tome des Horizons Parallèles de Saïd. 📚

.

Horizons Parallèles, c’est d’abord un projet, celui d’écrire 52 nouvelles d’anticipation en un an. Un projet certes un peu fou, mais mené à bien par son auteur. Chapeau bas ! 👏
C’est également une nouvelle vision de l’autoédition, encore plus indépendante ! Les treize premières histoires sont en effet publiées dans un ouvrage que Saïd a fabriqué entièrement lui-même. Un travail qui ne peut que susciter l’admiration. 😍

.

Pour avoir déjà lu Saïd dans L’Indé Panda et pour avoir adoré son écriture dans Éternicide, il n’est pas difficile de comprendre que j’aie craqué pour cette œuvre à Mon’s Livre. Si les textes sont tous disponibles en ligne gratuitement, résister à ce petit bijou fait main m’était impossible ! 💎

.

Et vous savez quoi ? Aujourd’hui encore, je ne regrette pas mon choix.
J’ai apprécié toutes les nouvelles présentes dans ce recueil. Chacune est originale ou innovante et se dévore sans qu’on voie le temps passé. 😁
Le style d’écriture est fluide, plaisant, et un soin évident a été apporté à la correction du livre.
En bref, la lecture d’Horizons Parallèles est aussi prenante qu’agréable. Je vous la recommande sans hésitation. ✨

.

Et vous ? Avez-vous déjà parcouru ce recueil ? Vous tente-t-il ? Dites-moi tout. 🥰

.

Rose

.

.

.

.

Papotons lecture : Rose Éternelle

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Bonjour, les amis. 😊
On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau… Papotons lecture !
Ce mois-ci, j’ai très très très envie de vous parler d’une réécriture de l’un de mes contes préférés (alias La Belle et la Bête) : Rose Éternelle. 🌹

.

.

Rose Éternelle est un livre écrit par Ophélie Duchemin et paru chez Plume Banche Éditions, dont voici, pour les curieux et les curieuses, le résumé :

.

Trahison.
Complots.
Voilà que le destin guide les pas de Méliane aux pieds de la Mérilara, ce mystérieux arbre couvert de roses, protecteur et gardien d’une famille royale déchue.
Dans l’ombre, rôde la Bête, monstrueuse et redoutable, que Méliane devra apprivoiser pour sauver les siens.
.
« Il ressemblait à un prédateur. Dangereux, sauvage et il était aussi autre chose. Quelque chose d’indéfinissable. »

.

La Belle et la Bête étant un conte que j’affectionne particulièrement, qu’il s’agisse de la version de Mme de Villeneuve, de celle de Mme Leprince de Beaumont et de celle des studios Disney, il n’est pas difficile de comprendre que j’aie sauté sur le roman d’Ophélie Duchemin lors de sa présentation en avant-première à Mon’s Livre ! Déjà vendue avec la simple mention « réécriture », j’aurais de toute façon été incapable de résister à la magnifique couverture réalisée par Anna Dittmann. 😍

.

Il faut en effet avouer que le roman en lui-même est sublime. Une belle couverture avec vernis sélectif, une mise en page impeccable, de superbes en-têtes illustrés à chaque chapitre, une petite rose à côté de chaque numéro de page… Pas de doutes, il s’agit d’un ouvrage Plume Blanche, une maison d’édition qui accorde toujours un grand soin à la présentation de ses publications ! 😁

.

Mais parlons du livre en lui-même…
Si mon avis n’est pas exempt de quelques reproches personnels (beaucoup de qualificatifs pour désigner les différents protagonistes, changements de point de vue intempestifs au beau milieu du texte, style qui tâtonne entre des éléments jeunesse et des éléments plus matures), il n’en reste pas moins que j’ai dévoré l’histoire ! 📖
Avec des personnages aussi vivants qu’attachants, des clins d’œil faits au conte d’origine et à son interprétation par les studios Disney, une savante dose d’originalité… tous les ingrédients étaient réunis pour que je passe un agréable moment en compagnie de Méliane, la Bête, ainsi que les compagnons qui évoluent autour de ces deux-là. 😉
J’ai particulièrement aimé les deux ou trois éléments placés dans le roman et à la fin de celui-ci qui nous permettent de comprendre qu’un nouveau conte réadapté verra le jour sous la plume d’Ophélie Duchemin, semblant nous dire qu’une suite à même de se lire de façon indépendante ne tardera pas à arriver. 🤩

.

En bref, si vous appréciez parcourir les contes, si vous n’êtes pas contre une pointe d’idées nouvelles et, surtout, si vous voulez rêver, n’hésitez pas : foncez ! Procurez-vous ce livre à sa sortie officielle. Je vous garantis que sous serez tellement plongé dans ces pages que vous ne remarquerez pas les petits inconvénients cités plus tôt. 🙂

.

.

Papotons lecture : Les Larmes de Saël

Un livre parfait pour les fêtes !

.

.

.

🎄 Noël est synonyme de partage, et en ce jour de réveillon, j’ai très envie de partager avec vous une lecture qui m’a marquée récemment : Les Larmes de Saël, le premier roman autoédité d’AD Martel. 🎄

Les Larmes de Saël ? Qu’est-ce que c’est ? De quoi ça parle ? 🤨
Il s’agit d’un livre de fantasy qui traite de beaucoup de choses, en vérité : d’amour, de confiance, de trahisons, du problème posé par le manque d’eau, de la pauvreté, de l’injustice…
Mais quoi de mieux que le résumé pour vous en donner une idée ?
😉

Des cris, une explosion, le dôme d’énergie qui vacille… Ceylan, la cité la plus sûre au monde, est attaquée. Au cœur du chaos, Arcana découvre le vrai visage des ennemis de son peuple. L’un d’eux, un Saëlien aux iris rouges, est capturé. Déterminée à échapper aux fiançailles orchestrées par son père, la jeune femme décide d’épouser l’ennemi. Un choix qui va bouleverser sa vie et le destin des deux peuples. Pour survivre à Saël, Arcana devra ouvrir son cœur et son esprit.

J’avais déjà eu l’occasion de lire la plume d’AD Martel dans une anthologie parue chez Nutty Sheep, c’est donc confiante et sans hésitation que j’ai acheté cet ouvrage.
Sans surprise, je ne l’ai pas regretté !
😍

Non seulement l’histoire est rondement menée, le fil conducteur est clair et cohérent, mais en plus le rythme est palpitant et le récit si intrigant qu’il est difficile de lâcher le livre une fois commencé ! 😁
Avec une thématique profondément humaine, des personnages touchants, une mise en page soignée et un texte travaillé, ce roman possède tous les ingrédients pour plaire aussi bien aux fans de fantasy qu’aux fans de romance. 😊

Ce que j’ai le plus apprécié ? Si je ne devais vous donner qu’une seule raison de vous le procurer ?
Eh bien… L’héroïne principale : Arcana !
🤩
Ceux et celles qui me connaissent savent à quel point j’aime les protagonistes qui évoluent, et Arcana est clairement de ceux-là. Égoïste et immature, les événements qui lui arrivent l’obligent à grandir, à revoir son jugement sur certaines choses, à s’affirmer. Une magnifique réussite ! 🥰

🎁 Envie d’une lecture qui vous rappelle de belles valeurs en cette période magique ? N’hésitez plus. Les Larmes de Saël est fait pour vous. 🎁

.

.

.

.

.

Papotons lecture : La prophétie des magiciens, d’A.C. Nunes

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Bonjour, les amis ! 😀

Aujourd’hui, j’ai envie de vous poser une question particulière… Vous est-il déjà arrivé d’être touché, voire ému, par le style d’écriture d’un livre ?

Pour ma part, j’ai vécu ça avec le premier roman d’A.C. Nunes : La prophétie des magiciens ! 🙂

.

La prophétie des magiciens, c’est l’histoire d’une jeune femme, Noya, qui à la mort de sa mère apprend qu’elle possède le don de la magie et se retrouve propulsée dans un monde d’intrigues et de traîtrises. Malgré elle, elle est promise à un grand destin : sauver les Cinq Peuples qui composent son univers.

.

Je vais être honnête avec vous. La couverture ne m’a pas attiré plus que ça tandis que le résumé m’a laissé craindre une aventure très classique et déjà vue un joli nombre de fois. Pourtant, j’avais envie de découvrir le récit, car il s’agit de la première parution fantasy d’Empaj Éditions, une maison d’édition bien de chez moi.

Et vous savez quoi ? Au final, je ne le regrette pas du tout. 😁

.

Si l’intrigue n’est pas exempte de défauts, si certains passages m’ont moins plus et un autre carrément déçue et révoltée, je me suis malgré tout retrouvée happée dans les aventures de Noya et j’ai même éprouvé une certaine nostalgie à la lecture, comme si j’étais devant mon propre premier roman.

D’abord étrange, l’impression s’est vite changée en quelque chose de plus touchant, qui a complètement transformé ma lecture et m’a permis de passer un bon moment et de me plonger dans de vieux souvenirs en même temps.

En bref, je ne suis pas déçue ! 😉

.

Et vous ? Avez-vous déjà vécu une expérience similaire ?

.

Rose

.

.

.

.

Papotons lecture : les bras de Morphée ?

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un livre paru chez HSN éditions et écrit par Yann Bécu : Les bras de Morphée ! 😁
.
Les bras de Morphée ? Qu’est-ce que c’est ?
Eh bien, il s’agit d’un roman de science-fiction avec un thème qui m’a plu d’emblée : le sommeil ! 🙂
Dans l’univers proposé par l’auteur, les gens sont éveillés… 4 h par jour en moyenne ! Un phénomène, appelé Morphéus, qui leur pourrit la vie et les oblige à courir pour absolument tout, le pire étant que personne ne peut l’expliquer ou l’éradiquer.
Pascal Frimousse, le personnage que nous suivons, est quant à lui une perle rare. Il bénéficie de 12 heures de veille par jour ! Toujours fauché et souvent libre, tuer le temps est dès lors son gagne-pain. Contre une certaine somme d’argent, il gâchera les heures d’éveil de vos ennemis, en parfait troll professionnel😜
.
Inutile de vous dire que la présentation m’a charmée. J’ai tout de suite trouvé l’idée du livre originale, et je n’ai pas hésité longtemps avant de me le procurer. 😊
.
Ma lecture fut une très bonne surprise ! 😁
Si l’humour était, comme je m’y attendais, très présent, l’histoire n’en est pas moins sérieuse et captivante. Je n’ai pas cessé de m’interroger et j’ai adoré découvrir ce futur « endormi » aux côtés de Pascal, qui a un caractère bien marqué. 🙂
L’univers est très bien construit et immersif. Je ne me suis ennuyée à aucun moment.
Mieux encore, la fin a réussi à me surprendre. J’ai dû attendre d’y arriver pour comprendre où l’auteur voulait en venir avec son roman, et j’avoue ne pas avoir été déçue ! 😍
.
En bref, voici un livre que je recommande chaudement. 😉
.
Rose
.
.
.
.

Papotons lecture : Fairy Nymis

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

En ce beau mercredi d’août, j’ai envie de vous parler de l’une de mes récentes découvertes : Fairy Nymis. 🧚‍♀️
Il agit d’un roman de Fantasy publié chez Rebelle Éditions et écrit par Océane Pierre, une autrice extrêmement sympathique que j’ai eu l’occasion de rencontrer lors du salon littéraire Le château sous les Etoiles. 😁
 .
Mais pourquoi vous présenter ce livre en particulier, me demanderez-vous ? Eh bien, tout simplement parce que j’ai été charmée par plusieurs choses…
 .
Océane Pierre nous propose ici un univers qui peut sembler simple, mais qui a en réalité été très travaillé !
Chaque information arrive petit à petit, par le biais de l’héroïne et des autres protagonistes. À aucun moment nous ne sommes victimes d’une surcharge d’éléments ou perdus, en proie à l’incompréhension. 😉
Les pièces du puzzle s’emboîtent bien, sans défaut et offrent un ensemble agréable, immersif. L’envie d’en apprendre toujours plus ne m’a pas quittée de ma lecture !
 .
Et que dire des personnages ? De leur personnalité aux relations qu’ils entretiennent entre eux, tout a été soigné pour que le texte et les dialogues sonnent vrais, pour qu’on ait l’impression de vivre l’histoire avec eux.
Tous possèdent leur charme, des qualités comme des défauts, et se révèlent utiles à l’intrigue.
Un pur bonheur ! 🥰
 .
Si je réfléchis, mon seul regret est une fin un peu rapide, qui m’a laissé sur ma faim. J’ai eu envie d’en savoir plus, d’en découvrir davantage. Mais heureusement, l’autrice m’a appris qu’une suite verrait le jour.
 .
Un conseil : foncez vous le procurer ! 🤩
.
Rose
.
.
.
.

Papotons lecture : Les Foulards rouges, saison 1 : Bagne

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Pour une fois, j’ai envie de partager avec vous une lecture à chaud, que je viens juste de terminer 😁
 
Vous est-il déjà arrivé de refermer un livre et de n’avoir qu’une envie : vous procurer la suite au plus vite afin de vous replonger dans son univers ?
Eh bien, c’est exactement ce qu’il m’arrive avec… Les Foulards Rouges de Cécile Duquenne 🤠📕
 
Composée de plusieurs épisodes, la saison 1 : Bagne m’a happée dès le début !
Un journal secret, une héroïne avec du caractère, un univers nouveau et original, de la magie, des complots, du mystère…
Il n’en fallait pas plus pour me captiver 🙂
 
Avec une écriture fluide et maîtrisée, des révélations qui arrivent au bon moment et une ambiance parfaitement contrôlée, Cécile Duquenne nous offre un voyage aussi déroutant que captivant !
 
Le format en épisodes fonctionne très bien pour cette histoire ; il permet une immersion totale et donne l’envie d’en découvrir toujours plus. Mais le gros plus de l’oeuvre réside à mon sens dans son originalité.
Envie d’un souffle nouveau ? Les Foulards rouges est fait pour vous ! 😉
 
Et vous ? Quel est le dernier livre à vous avoir procuré cet effet ?
.
.
Rose
.
.
.

.
.

Papotons lecture : J’agonise fort bien, merci

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Ce mois-ci, j’ai envie de vous parler de l’un de mes derniers coups de cœur, et pour une fois, il ne s’agit pas de romans des genres de l’imaginaire, mais d’une saga policière – il faut bien varier les plaisirs 😜
.
Vous le savez sans doute, au mois de février a eu lieu la foire du livre de Bruxelles, à laquelle je me suis rendue. Figurez-vous que sur place, j’ai eu le plaisir de rencontrer une écrivaine incroyablement gentille : Oren Miller.
Nous avons échangé quelques mots d’autrice à autrice puis, très intriguée par sa saga policière, je me suis laissé tenter par le premier tome des aventures d’Évariste Fauconnier et Isabeau Le Du : J’agonise fort bien, merci. J’ai d’ailleurs eu une dédicace adorable ! 😍
Mieux encore, grâce à mon amie également présente et intéressée par les romans (coucou, Virginie ^^), j’ai aussi pu dévorer par la suite le second tome : Et Dieu se leva du pied gauche 😀
 .
Je ne sais même pas quoi vous dire tellement je suis tombée sous le charme de cette série ! Si les livres, surtout le premier, ne sont pas exempts de coquilles, je ne me suis pas arrêtée dessus tant j’étais immergée dans l’histoire 🙂
Les intrigues sont rondement menées, très prenantes et, même si elles traitent de points communs, elles sont assez différentes pour captiver le lecteur à part entière ! Les thèmes y sont parfois durs ; cependant, un savant dosage d’humour allège l’ambiance et crée une atmosphère unique et propre à l’univers.
Le duo formé par Évariste et Isabeau fonctionne à merveille. Il offre des échanges savoureux, qui m’ont souvent arraché un sourire. Les deux personnages ont été travaillés, cela se sent et permet de les apprécier, de s’attacher à eux. À leur manière, je les ai trouvés touchants. Ils m’ont aidée à vivre pleinement le récit 😋
 .
En bref, voilà une saga que je ne saurais que vous conseiller. Je trépigne déjà d’acheter le tome 3 : À présent, vous pouvez enterrer la mariée.
 .
Et vous, avez-vous lu ces livres ? 😘
.
Rose
.
.

.
.