Papotons lecture : J’agonise fort bien, merci

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Ce mois-ci, j’ai envie de vous parler de l’un de mes derniers coups de cœur, et pour une fois, il ne s’agit pas de romans des genres de l’imaginaire, mais d’une saga policière – il faut bien varier les plaisirs 😜
.
Vous le savez sans doute, au mois de février a eu lieu la foire du livre de Bruxelles, à laquelle je me suis rendue. Figurez-vous que sur place, j’ai eu le plaisir de rencontrer une écrivaine incroyablement gentille : Oren Miller.
Nous avons échangé quelques mots d’autrice à autrice puis, très intriguée par sa saga policière, je me suis laissé tenter par le premier tome des aventures d’Évariste Fauconnier et Isabeau Le Du : J’agonise fort bien, merci. J’ai d’ailleurs eu une dédicace adorable ! 😍
Mieux encore, grâce à mon amie également présente et intéressée par les romans (coucou, Virginie ^^), j’ai aussi pu dévorer par la suite le second tome : Et Dieu se leva du pied gauche 😀
 .
Je ne sais même pas quoi vous dire tellement je suis tombée sous le charme de cette série ! Si les livres, surtout le premier, ne sont pas exempts de coquilles, je ne me suis pas arrêtée dessus tant j’étais immergée dans l’histoire 🙂
Les intrigues sont rondement menées, très prenantes et, même si elles traitent de points communs, elles sont assez différentes pour captiver le lecteur à part entière ! Les thèmes y sont parfois durs ; cependant, un savant dosage d’humour allège l’ambiance et crée une atmosphère unique et propre à l’univers.
Le duo formé par Évariste et Isabeau fonctionne à merveille. Il offre des échanges savoureux, qui m’ont souvent arraché un sourire. Les deux personnages ont été travaillés, cela se sent et permet de les apprécier, de s’attacher à eux. À leur manière, je les ai trouvés touchants. Ils m’ont aidée à vivre pleinement le récit 😋
 .
En bref, voilà une saga que je ne saurais que vous conseiller. Je trépigne déjà d’acheter le tome 3 : À présent, vous pouvez enterrer la mariée.
 .
Et vous, avez-vous lu ces livres ? 😘
.
Rose
.
.

.
.

Papotons lecture : La Geste du Sixième Royaume

Une lecture inspirante

 

 

Bonjour, bonjour,

Vous commencez à me connaître : je lis beaucoup, vraiment beaucoup. Parfois, il arrive que certains livres m’inspirent plus que d’autres, voire titillent joyeusement l’autrice en moi. C’est ce qu’il s’est produit avec l’une de mes dernières lectures : La Geste du Sixième Royaume, d’Adrien Thomas, paru chez Mnemos Edition.

Si l’intrigue, fantasy à souhait, m’a procuré un agréable moment lecture et a su me plaire (en grande partie grâce au traitement des différents protagonistes), j’ai surtout été conquise par l’univers créé. Celui-ci, bien développé et immersif, m’a tout de suite attirée. A mes yeux, il est la plus grande force de l’histoire. Il permet de s’y plonger corps et âme, de vivre les événements avec les personnages. Une réelle réussite.

Je n’étais pas en mesure de lire un chapitre sans songer à mes propres décors, à ce que j’avais envie et besoin d’en faire, etc. Cela ne m’était plus arrivé depuis un moment, et j’avoue que ça m’a été très bénéfique.
Pour cause : en ce moment, je travaille sur le plan et le développement de mon prochain livre qui sera, sans grande surprise, un roman de fantasy ! Je crois bien n’avoir jamais autant avancé dans mes fiches que durant la lecture de La Geste du Sixième Royaume…

Et vous, un livre vous a-t-il déjà aidé à avancer ou reprendre un projet ? Dites-moi tout.

 

Rose

 

 

 

Et si on parlait lecture ?

Votre conte préféré ?

 

 

Bonjour, bonjour,

Ces derniers temps, suite à la sortie du deuxième volume d’Au temps où les fées dansaient, je me suis beaucoup replongée dans les contes et leur ambiance. C’est donc tout naturellement que l’envie m’a pris de vous parler un peu de mon préféré : La Belle et la Bête !

Comme beaucoup de contes, je l’ai d’abord connu grâce au film des studios Walt Disney, qui est rapidement devenu mon dessin-animé favori. Je n’ose même plus compter le nombre de fois où je l’ai visionné !

Ensuite, en grandissant, j’ai lu la version de l’histoire la plus connue, celle de Mme LePrince de Beaumont, que j’ai beaucoup aimée.

Encore plus tard, après avoir appris qu’il existait une version plus ancienne écrite par Mme de Villeneuve, je me suis précipitée chez mon libraire pour me la procurer et là, coup de cœur ! J’ai adoré le style d’écriture de l’autrice, la deuxième partie du récit expliquant les véritables origines de la Belle et de la malédiction subie par la Bête.
Dès que j’ai un coup de mou, je relis l’ouvrage.

Tellement attachée à ce conte, j’ai fini par remonter jusqu’au mythe d’Amour et Psyché et à découvrir la version de C. S. Lewis, racontant cette histoire d’un autre point de vue : Un visage pour l’éternité.

Vous l’aurez compris, mon attachement pour ce conte n’a pas de limite ! Bien sûr, j’en aime d’autres : Raiponce, Les deux frères, La Petite Fille aux allumettes, les Fées, mais aucun ne surpasse La Belle et La Bête dans mon petit cœur de lectrice 🙂

Et vous, quel est le conte qui vous fait vibrer ? Un auteur/une autrice de prédilection dans ce domaine ?

 

Rose

 

.