Et un extrait de plus, un !

Les contes continuent à se dévoiler

 

 

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir le quatrième conte de mon recueil au travers d’un nouvel extrait.

Vivement le 10 septembre pour sa publication !

 

Rose

 

Brise et Écume :

 

Brise vola tant et si bien que la Terre prit fin. Elle jura halluciner quand une large étendue bleue jaillit dans son champ de vision. Nulle histoire n’en parlait ! La fée de l’air ne se rendit pas tout de suite compte qu’elle avait freiné son allure pour s’en approcher. Elle était subjuguée.
Des éclats dorés se mouvaient sur la surface bleutée. Ils bougeaient en permanence ; on aurait dit qu’ils scintillaient. Brise voulut les contempler de plus près, mais elle nota la position du soleil dans le ciel. Il était hélas l’heure de partir.
Son cœur lui hurla de rester, lui jura qu’elle n’avait pas tout admiré. Cependant, sa raison fut plus grande.

 

.

 

 

Laisser un commentaire