Nouvel extrait pour le tome 2 d’Au temps où les fées dansaient

On arrive au bout des extraits !

 

 

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir l’avant-dernier contes de mon deuxième recueil, à paraître le 10 septembre.

 

Rose

 

La fille de l’océan :

 

Ses premiers pas ne furent que sensations. Elle perçut le vent dans ses mèches folles, sur sa peau, l’humus et l’herbe sous ses pieds. Elle entendit le bruit des vagues s’amenuiser, le chant des oiseaux, puis l’écho de la civilisation au loin. Tout, absolument tout, la fascina. De la petite cabane sur le haut de la colline à l’immense phare qui s’étendait plus loin, chaque découverte fut une aventure !

Korail détailla son nouvel environnement jusqu’à ce que le soleil vienne saluer sa présence et la réchauffe. Elle se mit ensuite en quête d’un vêtement ; elle évolua sur un chemin terreux et finit par en apercevoir plusieurs suspendus sur une corde. Si elle en fut surprise, elle saisit néanmoins sa chance : elle décrocha une robe fabriquée dans un tissu fin et remplaça sa tenue d’écailles.

 

.

 

 

Laisser un commentaire