Ce que j’aime dans l’imaginaire

Ce que j’aime dans l’imaginaire en tant qu’autrice

.

.

.

C’est d’inventer des univers ! 😁

.

.

.

.

Si j’adore développer des intrigues ou construire des personnages, je n’aime rien tant que de concevoir et de mettre en place le décor de mes histoires. 💕

Celui-ci a tellement d’influence sur les deux autres points !

Paysage, contexte et système politique, peuple, croyance et religion, magie ou absence de magie, présence ou non de « dieux » et « êtres supérieurs », atmosphère, coutumes, etc.
Autant d’éléments qui forment le récit comme ses protagonistes et antagonistes. 🤩

Et en imaginaire, la limite de ce qu’on peut ainsi créer est pratiquement infinie. Même pour un roman qui ne se passe pas dans un monde inventé ! 🌎

Tout est possible du moment qu’on veille à ce que ça soit cohérent et crédible pour le lecteur.

Personnellement, c’est un exercice que j’affectionne beaucoup. Il m’amuse, me motive dans l’écriture de mes projets. ✍️💪
Envisager ce qu’il se passerait si… a quelque chose de grisant !

.

Vous écrivez ? Qu’en pensez-vous ? Est-ce aussi ce que vous préférez ? 😊

Et en tant que lecteur ? À quoi prêtez-vous le plus d’attention quand vous plongez dans un livre ? 🤗

.

Petit bonus, je vous livre ici les univers que j’ai le plus aimé étoffer :

1) Escarpe et la Forêt pour Les Enfants de la Déesse.

2) Le royaume de la Mort et l’intérieur du Voile pour Au-delà du Voile.

.

.