Vous reprendrez bien un petit extrait ?

Un petit extrait ?

.

.

.

Que diriez-vous d’un petit extrait des Enfants de la Déesse afin de terminer la semaine ? 😊
.
Rose
.
.

EXTRAIT

 
Le fard outrageux qu’elle arborait lui valut un sifflement lubrique quelques secondes à peine après qu’elle eut récolté un sobriquet railleur. Kaliska lutta afin de ne pas pivoter vers le malotru et poursuivit sa progression, en veillant à bien garder les yeux baissés.
Malgré elle, elle maudit l’outrance de sa toilette et l’inconfort qu’elle lui apportait. Les Voluptueuses qui déambulaient auprès du palais ministériel et de sa cour étaient tellement voyantes ! Parée de tissus et d’atours aussi criards que majestueux, il était impossible de ne pas remarquer leur présence lorsqu’elles se trouvaient à proximité…
.
.
.
.

Psss, j’ai publié une exclusivité en ligne…

L’impatience est un vilain défaut… mais tant pis !

.

.

.

Bonjour, les amis !
 .
Il y a quelque temps, je vous parlais des (Les) Enfants de la Déesse, mon nouveau projet de Fantasy en cours d’écriture. Eh bien, figurez-vous que depuis lors, je n’ai pas arrêté de souhaiter en discuter avec vous, même pour des bêtises comme vous dire que tel ou tel chapitre était fini, que le roman avait tout pour devenir volumineux, etc.
En bref, j’ai une envie folle de partager cette histoire avec vous, alors qu’elle n’en est encore qu’à ses prémices ! 😂
 .
C’est parfois ce qui est, à mes yeux, le plus difficile avec l’autoédition : ne pas être en mesure d’échanger autour des univers que je couche sur le papier avant que ceux-ci ne soient publiés. D’autant plus qu’entre le moment où je commence un premier jet et le moment où le texte final sort en version imprimée, il s’écoule souvent plusieurs années ! 😮
 .
Avec Les Enfants de la Déesse, l’effort est encore plus dur à fournir, car je m’implique beaucoup dans l’histoire et brûle donc bien plus de vous la faire découvrir.
Du coup, pour la première fois depuis que je suis devenue autrice indépendante, j’ai décidé de craquer un minimum et de vous laisser lire le prologue d’un roman avant que ce dernier soit terminé 😀
Cela me demande ironiquement un énorme self-control, car j’ai horreur de mettre en ligne un écrit non retravaillé, mais qu’importe : le besoin de vous montrer un pan de cette nouvelle œuvre était trop grand ! 😉
 .
Si le cœur vous en dit, je vous propose de faire un petit tour dans la Forêt d’Escarpe, afin de rencontrer mon héroïne Kaliska lorsqu’elle n’était encore qu’une enfant vivant parmi son peuple, via l’une de mes plateformes de lecture favorites : LeConteur.fr !
.
.

=> Les Enfants de la Déesse – prologue <=

.
.
.
Ce fameux prologue est toujours au stade de premier jet, il est possible qu’il y reste des fautes. De fait, il est perfectible et améliorable. Néanmoins, j’espère que vous l’apprécierez quand même.
Je me réjouis d’en discuter avec vous, alors n’hésitez pas à me laisser votre avis 💖
 .
Un cookie pour la lecture ? 🍪
.
Rose
.
.
.
.