La Mission : quelques remerciements

Une équipe de choc !

.

.

.

Aujourd’hui, alors que la sortie de La Mission se rapproche 📖, j’aimerais vous présenter ainsi que remercier quelques personnes. Sans elles, le livre n’aurait pas été tel qu’il est maintenant. 🥰
On dit souvent que l’écriture est un métier solitaire, et c’est en grande partie vrai. Cependant, on omet de préciser qu’il s’agit également d’un travail où être entouré – et bien entouré – est important, voire capital. 🙂
S’oublier est si facile lorsqu’on est pris dans la rédaction d’un premier jet ! En outre, les doutes rodent, prêts à nous décourager à la moindre faille… Et se relire n’est pas aisé, car on connaît notre projet par cœur et le voyons plus vite en tant qu’auteur que lecteur ! 😱
Voilà pourquoi j’aimerais maintenant nommer ceux et celles qui m’assistent sans relâche et qui ont fait de La Mission un rêve devenu réalité. 😍
.
Il m’est impossible de ne pas citer en premier lieu Virginie, Justine et Serenya Howell. Amies formidables, toutes trois m’encouragent dans mon activité depuis que je les ai rencontrées. Qu’elles aient ou non un emploi du temps chargé, elles ne rechignent jamais à me fournir leur avis sur un texte avec sincérité et à le relire avec attention. 😘
Leur soutien constant me donne des ailes. Elles savent me réconforter lorsque je traverse une mauvaise phase et me fouetter pour que j’avance quand c’est nécessaire ! Que demander de plus ? 😁
.
Comment ne pas ensuite parler de Justine, ma correctrice ? Véritable dragon de la langue française et traqueuse de répétitions et d’incohérences hors pair, il lui arrive de passer plusieurs mois sur mes romans dans l’optique qu’ils aient le rendu le plus impeccable possible. 😀
Bonne amie, elle ne rechigne pas pointer du doigt ce qui ne va pas tout en restant bienveillante et ouverte à la discussion. Nos échanges sont toujours un plaisir ! 🙃
.
Au tour d’Elia Lasserre, Sizel et Barbara, de super bêta-lectrices ! Leurs commentaires et leurs remarques judicieuses m’aident grandement à améliorer mes écrits. Leur bonne humeur est une motivation constante, tout comme l’est leur sincérité. Je sais que je peux compter sur elles pour se montrer franches et m’épauler.
Vous êtes formidables, je ne vous le dis pas assez. 🥰
.
Impossible également de ne pas mentionner L’Allée des Conteurs dans mon statut. Cette communauté basée sur l’entraide entre auteurs et autrices me donne la pêche à chaque activité organisée ! 💪
Je vous garantis que ce forum est une solution parfaite pour rendre l’écriture un peu moins solitaire. J’y ai fait de magnifiques rencontres et suis beaucoup plus prolifique depuis que je m’y suis inscrite qu’avant. 😊
.
Il me faut aussi remercier mes parents et ma sœur, les uns pour me laisser vivre l’aventure de l’autoédition malgré les risques et les inconvénients, l’autre pour ses encouragements… très personnels ! 😂
Bénéficier de leur soutien est plaisant.
.
Voilà, nous arrivons à la fin de ce post. J’aimerais le terminer par Le Monde de Fleurine, l’illustratrice qui a créé la couverture du roman. Merci de mettre ton talent à mon service et d’être si agréable lors de nos discussions. 😘
Vous connaissez désormais mon « entourage scriptural ». Et vous savez quoi ? La Mission n’est pas seulement mon livre, c’est aussi un peu le leur. 📘
.
Rose
.
.
.
.