Le point sur l’Intégrale des Enfants de la Déesse

Le point sur l’Intégrale des Enfants de la Déesse

.

.

.

Et si je vous parlais un peu des Enfants de la Déesse ? Ou plutôt, si je vous faisais un rapide point sur le travail en cours en vue de sa sortie en un bel intégral de 800 pages ? 😊

.

Bien. Alors…

Vous connaissez la loi cosmique qui dit que ce n’est pas drôle si tout marche du premier coup ? 😅

Ah ! Là, vous voyez déjà où je veux en venir, n’est-ce pas ?

Donc, y a-t-il eu un couac ?

La réponse est oui ! Mais rien de grave, je vous rassure. 🤪

.

Je vous dresse le tableau. 🖼

Pile le jour avant de faire une crise à cause d’une pierre la vésicule et d’être à l’arrêt forcé, je prépare tranquillement mes fichiers (texte et couverture) pour la plateforme d’impression que j’utilise pour mes romans, dans l’idée de me commander une épreuve du livre, dernière étape de validation avant la publication. Je les envoie, satisfaite, et là, BAM ! Mon fichier texte n’est pas accepté. Je découvre que pour les livres de plus de 700 pages, la marge intérieure doit faire au moins telle taille et qu’il manque, tenez-vous bien, 0,2 cm aux miennes…

Râlant, hein ? Je vous laisse imaginer ma tête ! 😂

.

Résultat : il me faut refaire la maquette de l’intégrale.

.

Maintenant que l’émotion du moment est passée (le fameux seum 😜), je peux le dire : pas grave, l’erreur est humaine ! C’est comme ça qu’on apprend.

Et si je n’ai pas encore pu m’atteler à la tâche à cause de mon opération et du repos que j’avais besoin de prendre après celle-ci, je compte bien mettre cette semaine à profit pour la réaliser. 💪

.

Des nouvelles tout bientôt. 💕

.

En bonus : la jolie carte d’Escarpe réalisée par Serenya Howell !

.

.

.

.