Papotons lecture : D’Hiver et d’Ombres

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Pour ce mois d’octobre, je souhaite vous emmener à la découverte d’une œuvre autoéditée minutieusement travaillée : D’Hiver et d’Ombres, de Rozenn Illiano.

.

.

D’Hiver et d’Ombre ? De quoi ça parle ?

.

Focus sur le résumé de l’œuvre et sur sa couverture :

.

.

.

Loin, très loin, un monde solitaire plongé dans les ténèbres s’efface peu à peu, dévoré par un arbre couvert d’épines, ne laissant aucune trace derrière lui.
Ailleurs, une rêveuse perd le contact avec son dieu qu’elle entend pleurer chaque nuit, hantée par un hiver éternel qui menace de fondre sur son royaume.
À Mahéra, Filius, un éminent scientifique, construit un instrument lui permettant de se rendre en chair et en os dans les mondes qu’il voit dans ses rêves, et réunit une compagnie autour de lui afin d’explorer ces univers.
Partout, de tout temps, des Oniromanciennes édictent une prophétie depuis des milliards d’années, un message perdu puis retrouvé qu’elles se transmettent entre elles, annonçant la plus grande des menaces : le Rêve se meurt, et il entraînera avec lui la fin de tous les mondes.

Découvrez D’Hiver et d’Ombres, une fresque onirique vertigineuse qui vous fera voyager à travers le temps, l’espace et le rêve…

.

.

Et pourquoi le lire ? Quels sont ses points positifs ?

.

Les voilà :

  • La plume personnelle et décidée de Rozenn Illiano.
  • L’univers très riche. Un monde entre fantasy, poésie et onirisme avec par instants une petite touche d’horreur (très légère).
  • L’incroyable puzzle formé par l’intrigue. Tout se lie, tout se complète ; un travail magnifique !

.

.

Mais le livre a-t-il des défauts ?

.

Pour moi, voici ce qui pourrait freiner certains lecteurs :

  • L’histoire demande un peu de temps pour réussir à entrer dedans.
  • Le style d’écriture bien propre à l’autrice peut éventuellement dérouter.

.

.

En résumé

.

D’Hiver et d’Ombres est une fresque grandiose à travers le Temps, l’Espace et le Rêve au style bien défini qui saura combler les amateurs de nouveauté.

.

.