Sortie du tome 2 d’Au temps où les fées dansaient

Il est enfin là !

 

 

Le grand jour est arrivé 

Le tome 2 d’Au temps où les fées dansaient est officiellement sorti et disponible à la vente au format broché !

Merci à tous et toutes pour votre soutien dans cette aventure et vos partages sur cet article 

Pour vous procurer le recueil, rien de plus simple : il vous suffit de le commander via le site Amazon ou de me contacter par mail (rose.p.katell@gmail.com)  afin que je vous l’envoie via Mondial Relay 

 

=> Au temps où les fées dansaient, Tome 2 – Amazon <=

 

Rose

 

.

« Arrivez-vous à rêver à une aventure, de rencontrer Princes, Princesses, Rois et Reines, de croiser un dragon, de vivre dans un palais merveilleux ?
Arrivez-vous à penser qu’une fée veille sur vous, que votre destin est de réaliser des choses incroyables ?
Arrivez-vous à imaginer que votre vœu va se réaliser, que la malédiction va se rompre ?
Arrivez-vous à croire ? »

 

Dernier conte, dernier extrait

Le sixième conte se dévoile…

 

 

Bonjour,

Le dernier conte du second volume d’Au temps où les fées dansaient se dévoile dans un nouvel extrait inédit 
N’oubliez pas : la sortie du livre broché, c’est ce lundi 10 septembre !

Bonne journée,

 

Rose

 

UN CHANT POUR LA FÉE :

 

Il y avait une fois, au nord d’un vaste empire, un minuscule royaume sombre et froid. Ses terres étaient désolées et la famine y sévissait. Il était menu, pauvre, et nul ne se souciait qu’il soit dépourvu d’un château ou d’un monarque. Le bonheur avait déserté ses habitants, qui ne pensaient plus à rien hormis à leur survie.
Un jour pourtant naquit une petite fille qui, en grandissant, ne voulut pas céder au pessimisme de ses parents et voisins. Elle désirait croire en l’avenir, en de meilleurs jours. Lorsqu’elle sentait la tristesse et l’amertume s’abattre sur son être, elle chantait de tout son cœur ; elle ouvrait son âme à la mélodie et finissait toujours par recouvrer son allégresse. Parfois, elle arrivait à laisser entrer un court instant l’espoir dans le cœur des autres. Sa voix était divine et enchanteresse. Un soir, elle lui attira l’attention d’une fée.

 

.

 

 

Un nouvel avis pour le tome 2 d’Au temps où les fées dansaient

Les contes vous séduisent

 

 

Bonne nouvelle : Louise, du compte Instagram Lemondestunlivre a lu et chroniqué mon second recueil de contes.

Pour découvrir son avis :

 

=> Au temps où les fées dansaient, Tome 2 <=

 

« J’ai été transporté à travers les mondes imaginaires côtoyant des créatures fantastiques. La narration qu’utilise l’autrice permet de s’immerger complètement. C’est raconté à la fois de façon détachée comme à l’ancienne et en même temps, les émotions sont présente et nous transpercent.
Un recueil à lire absolument à sa sortie ! »

 

Photo du compte Instagram de Lemondestunlivre

 

 

Nouvel extrait pour le tome 2 d’Au temps où les fées dansaient

On arrive au bout des extraits !

 

 

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir l’avant-dernier contes de mon deuxième recueil, à paraître le 10 septembre.

 

Rose

 

La fille de l’océan :

 

Ses premiers pas ne furent que sensations. Elle perçut le vent dans ses mèches folles, sur sa peau, l’humus et l’herbe sous ses pieds. Elle entendit le bruit des vagues s’amenuiser, le chant des oiseaux, puis l’écho de la civilisation au loin. Tout, absolument tout, la fascina. De la petite cabane sur le haut de la colline à l’immense phare qui s’étendait plus loin, chaque découverte fut une aventure !

Korail détailla son nouvel environnement jusqu’à ce que le soleil vienne saluer sa présence et la réchauffe. Elle se mit ensuite en quête d’un vêtement ; elle évolua sur un chemin terreux et finit par en apercevoir plusieurs suspendus sur une corde. Si elle en fut surprise, elle saisit néanmoins sa chance : elle décrocha une robe fabriquée dans un tissu fin et remplaça sa tenue d’écailles.

 

.

 

 

Et un extrait de plus, un !

Les contes continuent à se dévoiler

 

 

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir le quatrième conte de mon recueil au travers d’un nouvel extrait.

Vivement le 10 septembre pour sa publication !

 

Rose

 

Brise et Écume :

 

Brise vola tant et si bien que la Terre prit fin. Elle jura halluciner quand une large étendue bleue jaillit dans son champ de vision. Nulle histoire n’en parlait ! La fée de l’air ne se rendit pas tout de suite compte qu’elle avait freiné son allure pour s’en approcher. Elle était subjuguée.
Des éclats dorés se mouvaient sur la surface bleutée. Ils bougeaient en permanence ; on aurait dit qu’ils scintillaient. Brise voulut les contempler de plus près, mais elle nota la position du soleil dans le ciel. Il était hélas l’heure de partir.
Son cœur lui hurla de rester, lui jura qu’elle n’avait pas tout admiré. Cependant, sa raison fut plus grande.

 

.