Papotons lecture : Biotanistes

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Ce mois-ci, vous l’avez choisi sur Instagram, je vous parle d’un roman d’une autrice belge paru chez ActuSF : Biotanistes, de Anne-Sophie Devriese.

On jette un œil au résumé ? 😊

.

.

.

.

Quelque part dans le futur. La terre est sèche. Des grappes d’humains survivent dans les dernières oasis. Terminé les ruisseaux, terminé les animaux, terminé… la domination masculine. Parce qu’elles semblent être les seules à survivre à une maladie qui décime l’humanité, les femmes ont pris le pouvoir et les hommes sont relégués au rang de reproducteurs.

Rim, jeune sorcière élevée au convent voit son premier saut dans le passé approcher avec impatience et fébrilité : et si elle n’atterrissait pas en zone utile et devait renoncer pour toujours à voyager dans le temps ? Et puis, qui est Alex, cette nouvelle venue qui la déroute tant et la pousse à reconsidérer ses certitudes ? Et si… et si les hommes, en vérité, pouvaient survivre au fléau ?

.

.

Personnellement, j’ai tout de suite été intriguée. Et je ne regrette pas ma lecture 😁

.

Si certains passages apparaissent un peu moins travaillés que d’autres, l’univers qui se développe tout au long de l’histoire est suffisamment intéressant pour le laisser oublier !

J’ai particulièrement aimé la réflexion sur l’égalité homme/femme qui s’en dégage. Une jolie réussite 🥰

.

L’écriture est belle et marque par l’aisance avec laquelle elle nous laisse deviner moult choses sur l’intrigue sans les dire directement. 🙂

.

Quant aux personnages, il est impossible de ne pas s’attacher à plusieurs d’entre eux tant ils sont variés et bien construits.

.

En bref, voilà un roman que je vous recommande 😉

.

.

Papotons lecture : Notre-Dame des Loups

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Aujourd’hui, je vous présente un livre d’Adrien Tomas, dont j’ai déjà pu découvrir la plume efficace avec La Geste du Sixième Royaume.
Focus sur… Notre Dame des Loups. 🐺

.

.

.

.

1868, aux confins de l’Amérique, les Veneurs, une petite troupe d’hommes et de femmes sans foi ni loi, aux munitions forgées d’argent, l’âme froide comme l’acier, parcourent les immensités de l’Ouest sauvage. Ils s’enfoncent, la peur au ventre mais déterminés, dans les gigantesques forêts que seuls les Indiens et les pionniers arpentent. Ils connaissent leur mission : elle pue le sang et la mort. Elle a le son des chairs qui se déchirent et des os qui rompent, des incantations vaudou, des balles qui sifflent et des molosses qui aboient. Au loin, les premiers hurlements se font entendre. La chasse commence… Une chasse qui doit réussir quel qu’en soit le prix. Une chasse pour abattre leur plus terrible ennemie : Notre-Dame des Loups.

.

.

Prometteur, n’est-ce pas ? Eh pourtant, ce n’est pas le résumé qui m’a donné envie de plonger dans cet ouvrage, non. Une fois n’est pas coutume, je me suis laissé tenter en lisant des avis… et je ne le regrette pas !
Car, bien que court, le roman n’en est pas moins efficace ; je l’ai dévoré d’une traite. 😁

L’intrigue, bien imaginée, fonctionne à merveille grâce aux différentes voix qui la composent : des personnages pas forcément recommandables, mais intéressants à découvrir.
De quoi vous étonner.

Mais la plus grande force de Notre-Dame des Loups réside dans sa construction ! 😍
Originale et sortant des sentiers battus, on pourrait la croire facile au premier abord, s’attendre à une certaine logique… pour réaliser ensuite que la surprise demeure présente et joliment amenée.
Un mécanisme réussi et très agréable à observer.

En bref, voilà une lecture que je recommande les yeux fermés. 👍

Connaissez-vous ce livre et cet auteur ? L’avez-vous déjà lu ? Je vous écoute. 😊

.

.

Papotons lecture : Les Aînés, Tome 2

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Ce mois-ci, j’ai envie de vous présenter une suite, et plus particulièrement un tome 2 avec… Le Cycle Honni (Les Aînés 2) de Serenya Howell, à paraître en août aux éditions Plume Blanche.

J’ai en effet la chance d’avoir bêta lu cette saga et d’avoir pu redécouvrir ce tome en avant-première. Une chance que je ne regrette pas !

.

Mais Le Cycle Honni, ça parle de quoi ?

Focus sur le résumé :

.

Depuis des Cycles, tous connaissent Talyä, la Furie.
Celle qui fut le Maître le plus redoutable et le plus redouté de Mort.
Celle qui causa massacres, bains de sang et dont le nom, aujourd’hui encore, fait frémir tous les Aspirants.

Voilà ses carnets, son histoire. Avant qu’elle ne devienne légende, puis mythe.
Des siècles avant l’avènement de Dënorh.

.

.

.

.

Ça donne des frissons, non ?

.

Si je vous avoue avoir une préférence pour le personnage de Dënorh et pour le tome 1 de la trilogie (dans mon cœur à jamais), l’histoire de Talyä la Furie n’en est pas moins excellente, loin de là.

Très axé sur les conquêtes et la stratégie, ce Cycle passionnant nous montre jusqu’où l’envie de vengeance peut mener une âme à la base innocente, et à quel point la moindre décision s’avère parfois fatale pour un rêve, un espoir…
Et vous savez quoi ? Je crois bien qu’une vengeance ne m’avait pas autant plu depuis « Servir froid », de Joe Abercrombie !

Talyä est un personnage détesté à l’époque des deux premiers Cycles Corrompus, nous y effleurons à peine sa terrible renommée, mais dans ce tome, nous apprenons, à chaque page tournée, à la connaître, la comprendre et l’apprécier.
Ses ressentis sont d’ailleurs si justes et puissants qu’il est impossible d’être indifférent à ce personnage.

Et que dire de ses décisions, qui façonnent peu à peu toute l’intrigue ? Chacune est réfléchie et possède un but précis ! Si bien que le récit en devient addictif – attention à vos heures de sommeil !

.

En bref, et parce que j’ai peur de vous spoiler si j’en révèle plus, je conclurai ce billet par un conseil : foncez sur ce roman à sa sortie, vous ne le regretterez pas.

.

.

Papotons lecture : Lady Falkenna

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Ce mois-ci, j’ai envie de vous parler d’une lecture toute récente, une lecture que j’ai reçue lors du premier confinement avec le #ConfinementLecture : les deux tomes de Lady Falkenna, d’Alizée Villemin, parus chez Lune Écarlate. 😊
.
Ça vous tente ? Alors on commence par un petit point sur le résumé…
.

.

.
Lady Falkenna – Eve pour les intimes – est une jeune femme au tempérament bien trempé. Chasseuse de l’occulte, elle quitte parfois son domaine niché au sein de l’Angleterre victorienne pour plonger dans un monde où l’emprise de la magie se révèle chaque jour plus importante, où les dragons griffent les ardoises parisiennes et les faëries dansent sur la Tamise…

.

Prometteur, non ? 😁
Depuis le temps, vous me connaissez ! Il doit vous être facile de comprendre que plusieurs éléments de cette quatrième de couverture m’ont attirée.
.
Eh bien, malgré quelques petits points qui auraient selon moi mérité plus d’approfondissement et de développement (mais je me suis laissé dire que l’histoire allait ressortir en 2021 dans une version retravaillée, que j’ai évidemment hâte de découvrir !), je vous avoue avec joie que je n’ai pas été déçue. 🥰
L’intrigue est parfaite si vous désirez passer un moment loin de tout, voire oublier tous les soucis qu’a pu apporter 2020 dans son sillage !
.
En effet, non seulement le rythme est maîtrisé et nous tient en haleine, mais en plus, nous sommes plongés dans l’univers du diptyque d’entrée de jeu ; original et bien pensé, le monde dans lequel vit Lady Falkenna est aussi passionnant qu’elle-même. 🤩
Croyez-moi, il est impossible de s’ennuyer au cours de cette aventure, qui m’a surprise dans son évolution.
.
Pour faire court, Lady Falkenna est une belle découverte, que je recommande en particulier aux amateurs de steampunk et de fantastique. 😊
.
Et vous ? Connaissez-vous ces deux romans ? Les avez-vous déjà parcourus ? 📖

.

Rose

.

.

Papotons lecture : Histoire Éternelle

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Peu d’entre vous ignorent encore mon amour pour les productions des studios Walt Disney, et pour les contes en général – en particulier celui de La Belle et la Bête. 🌹
Aujourd’hui, j’ai donc envie de vous parler d’une réécriture de ce conte, qui est aussi (comble du bonheur ! 😁) une réécriture du dessin-animé éponyme.

Je vous le donne dans le mille : il s’agit d’Histoire Éternelle, de Liz Braswell. 📖

Jetons un coup d’œil au résumé…

.

.

.

Belle est une jeune femme vive: intelligente, ingénieuse, impatiente. Curieuse, elle n’aspire qu’à échapper définitivement à son petit village. Elle veut explorer le monde, malgré les réticences de son père à quitter leur chaumière, au cas où la mère de Belle reviendrait – une mère dont elle se souvient à peine.
Mais Belle est surtout la prisonnière d’une bête effrayante et colérique – et c’est son principal souci. Pourtant, quand Belle touche la rose enchantée de la Bête, des images étranges la submergent, des images d’une mère qu’elle pensait ne jamais revoir. Plus étrange encore, elle réalise que sa mère n’est autre que la belle enchanteresse qui, jadis, a maudit la Bête, son château, et tous ses habitants. Sous le choc, Belle et la Bête doivent s’unir pour percer le sombre secret autour de leurs familles – un secret vieux de vingt et un ans.

Ceci n’est pas l’histoire de la Belle et la Bête telle que vous la connaissez. C’est une histoire de famille. De magie. D’amour. Une histoire où un seul détail peut tout changer.

.

.

Sympathique, non ?
Pas étonnant que j’ai craqué ! 😊

Oh, bien sûr, il existe déjà tant de réécritures de la Belle et la Bête et le film Disney en étant une, quel est l’intérêt de ce livre, me direz-vous ?
Eh bien, figurez-vous qu’il s’agit de son originalité et de sa complémentarité avec ledit Disney. 🙂

Eh oui. En plus d’offrir une alternative intéressante à l’intrigue originale et d’y apporter de la profondeur, Liz Braswell nous propose de découvrir un tout autre monde, qui côtoie celui des Français et du village de Belle : le royaume enchanté des parents de la Bête qui, lui, abrite aussi bien des humains que des êtres surnaturels.
Un royaume en proie à une guerre de l’ombre entre ces deux peuples.
Un royaume propice à une malédiction. 🥀

Rien que pour l’Histoire de cet endroit, ses conséquences sur le conte en lui-même, et les nombreuses incursions dans le passé – qui se déroulent presque toutes avant la naissance de Belle –, ce roman vaut le détour, je vous le promets.
Un petit bijou ! 😊

Amateurs/amatrices de romances intemporelles et d’univers construits, cette lecture est pour vous. 😁

.

Rose

.

.

Papotons lecture : Un pétale par sourire

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un livre un peu particulier, puisque je l’ai lu et bêta lu quand il n’était encore qu’une novella, et qu’il a en plus été écrit par ma correctrice…
Voici donc Un pétale par sourire de Justine CM, paru chez Livresque ! 🌸

.

.

.

Héloïse, une jeune femme de vingt-huit ans en situation de précarité, emménage avec sa famille dans une maison possédant un magnifique sakura. Désireuse de se reconstruire, elle subit malheureusement la colère de sa sœur et l’influence malfaisante du nouveau compagnon de sa mère. Par chance, elle peut compter sur le soutien de sa grand-mère dont elle s’occupe en attendant de retrouver du travail. Au milieu du tumulte de sa vie, un phénomène étrange se produit de façon régulière : quelqu’un dépose une fleur de cerisier dans sa chambre. Plusieurs mois plus tard, un yōkaï apparaît dans ses rêves. Il est le mystérieux livreur de fleurs. Lié au sakura et victime d’une malédiction, il réclame l’aide d’Héloïse. Entre son existence difficile et ce monde onirique qui prend peu à peu place dans la réalité, Héloïse parviendra-t-elle à les sauver tous les deux ?

.

.

Un résumé prometteur, vous n’êtes pas d’accord ? 🧐

.

Que vous dire… ?

.

Lorsque j’ai reçu et relu ce roman (après avoir admiré sa jolie couverture et ses dessins intérieurs, je l’avoue 😜), la première chose qui m’a marqué est l’évolution qu’a subie l’histoire…
Changer le format d’un texte peut être risqué, mais ici, ce fut un pari réussi ! 😁
Le développement de l’intrigue a été poussé jusqu’au bout, et le récit y a beaucoup gagné, croyez-moi.

.

Un pétale par sourire est un parfait mélange de vie réelle et de fantastique.
Les thèmes qui y sont abordés sont parfois durs à digérer, mais tous, absolument tous, résonnent en nous avec des accents de vérité et nous rappelle que nous sommes humains. 😊

.

Le quotidien d’Heloïse, l’héroïne, est sincère, brut, cruel ; il nous évoque nos propres épreuves et à quel point la vie peut nous mettre des bâtons dans les roues.
Et pourtant, le livre n’en est pas moins imprégné d’imaginaire, qui nous transporte, nous laisse croire aux légendes comme à l’amour…
Une belle prouesse ! ✨

.

En outre, culture française et japonaise se mélangent dans cette fameuse dimension fantastique. Un mix étonnant, mais qui fonctionne grâce aux habiles manœuvres de l’autrice.
Chapeau bas. 🙂

.

Pour conclure, voilà une lecture que je conseille aux personnes qui aiment ressentir de l’empathie envers les personnages, n’ont pas peur de se pencher sur des thèmes tels que la dépression et la manipulation et apprécient les romances douces, presque semblables à des contes, ainsi que les légendes de toutes sortes. 📖

.

.

Papotons lecture : Panique au Muséum

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Pour ce premier mois des vacances d’été, j’ai eu envie de vous parler d’une lecture légère et rapide, mêlant enquête et univers fantastiques : Panique au Muséum, de Tiphaine Levillain, paru chez Pulp Factory. 😊

.

Le résumé du livre ? J’y viens, j’y viens. 😜

.

.

.

Pavel Erkum est détective à Bellwade, cité multiculturelle s’il en est. Quand on retrouve plusieurs individus vidés de leur force vitale au Muséum des Histoires Naturelles, Pavel pressent un mystère qui n’a rien à voir avec le surnaturel, contrairement à ce qu’aimerait croire la police de manière un peu facile. Il va se lancer sur une piste différente pour résoudre cette énigme, dont la résolution ne sera que le début d’une enquête beaucoup plus complexe qui pourrait bien amener Pavel au devant de difficultés dont il n’a pas idée. Ces obstacles pourraient bien mettre fin à son enquête et sa carrière naissante s’il ne se montre pas le plus malin. Le détective lutin sera obligé de se surpasser pour faire triompher la vérité et lever le voile sur le mystère du Muséum…

 .

.

Prometteur, n’est-ce pas ? 😉

.

Panique au Muséum est un roman que j’ai découvert grâce à son autrice. Tiphaine Levillain et moi nous sommes rencontrées lors d’une édition de Virtua’livres, un salon du livre virtuel.
Nous avons ainsi sympathisé et échangé sur nos univers et, sans surprise, son histoire de détective lutin m’a tout de suite intriguée ! 😁

.

Si j’aurais aimé en apprendre un peu plus sur Bellwade et ses habitants durant ma lecture, celle-ci n’en a pas moins été agréable.
Pavel est un personnage attachant et les personnes qu’il côtoie ne m’ont pas non plus laissée indifférente. Quant au récit, il se lit tout seul et ne souffre d’aucune incohérence.
Un vrai plaisir, parfait pour un moment détente. 🙂

.

Voilà un ouvrage que je recommande aux amateurs de fantastique et d’enquêtes « classiques », aux fans de détectives en tout genre. 😊

.

Connaissiez-vous déjà ce livre ? 😘

.

Rose

.

.

Papotons lecture : Les Aînés

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Et si on papotait lecture ? 📚

.

Début du mois est paru un livre, chez Plume Blanche Editions, que j’attendais impatiemment et qu’il me tardait de relire sous un superbe format broché ; un livre écrit par mon amie autrice Serenya Howell, un livre que j’ai eu la chance de découvrir en avant-première, et de bêta-lire avant qu’il ne soit soumis à sa maison d’édition.
Aujourd’hui donc, je vous parle donc de… Les Cycles Corrompus, le premier tome de la trilogie Les Aînés. ✨

 .

Si je devais vous définir ce volume en quelques mots, voici ceux que j’emploierais :
Dragons – Vie – Mort – Amitié – Passé – Pouvoirs. 😀
Mais afin que puissiez vous faire une meilleure idée de l’histoire, je vous pose également le résumé ici :

.

Depuis la Tour, leur demeure, les Aînés et leurs Maîtres veillent sur les Sept-Royaumes.
Être appelé à les servir est un honneur, se lier à l’un de ces dieux est le rêve.
Il en existe toutefois un pour lequel personne ne nourrit la moindre ambition : Asroth, l’incarnation de la Mort, qui entraîne l’esprit de ses Maîtres, l’un après l’autre, vers les ténèbres et nourrit leur âme du sang de la guerre…

 .

Prometteur, n’est-ce pas ? 😍

.

Les Cycles Corrompus se sont hissés, dès ma première lecture, dans le classement de mes romans préférés. Serenya Howell n’est pas seulement une autrice pourvue d’une jolie plume, c’est surtout une créatrice d’univers ! ✨
Parcourir les pages des Aînés, c’est plonger dans un monde si bien construit ainsi que tellement développé et complet qu’en sortir n’est pas simple, presque douloureux. Les parcourir, c’est prendre le risque de s’oublier et d’être tant en phase avec les protagonistes que leurs problèmes et réflexions deviennent nôtres. 😀
Outre l’intrigue rondement menée, bien pensée et captivante, outre les personnages (Aînés et Maîtres) aussi vrais que Nature (ah ah !) et poignants, la force de cette histoire réside, selon moi, dans la parfaite harmonie entre les chapitres et les textes d’introductions qui les précèdent. Chacun de ces derniers est rédigé et placé à un endroit précis. Ainsi, tous nous apportent de nouvelles lumières sur le récit, poussent nos propres cogitations toujours plus loin et nous offrent davantage de détails et de points de vue sur le riche décor du roman qui se trouve sous nos yeux.
Une merveille de l’imaginaire. 😊

.

Si vous aimez les dragons, le concept de dualité, la Fantasy, les univers complets et les personnages sincères et complexes, n’hésitez plus. Ce roman est fait pour vous. 📖

.

.

Crédit photo : Serenya Howell

.

.

Alors… l’un d’entre vous l’a-t-il déjà lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Je vous attends en commentaire pour en discuter. 😍

.

Rose

.

.

Papotons lecture : Horizons Parallèles de Saïd

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Ce mois-ci, j’ai envie de vous parler de nouvelles et, plus exactement, d’un recueil de nouvelles : le premier tome des Horizons Parallèles de Saïd. 📚

.

Horizons Parallèles, c’est d’abord un projet, celui d’écrire 52 nouvelles d’anticipation en un an. Un projet certes un peu fou, mais mené à bien par son auteur. Chapeau bas ! 👏
C’est également une nouvelle vision de l’autoédition, encore plus indépendante ! Les treize premières histoires sont en effet publiées dans un ouvrage que Saïd a fabriqué entièrement lui-même. Un travail qui ne peut que susciter l’admiration. 😍

.

Pour avoir déjà lu Saïd dans L’Indé Panda et pour avoir adoré son écriture dans Éternicide, il n’est pas difficile de comprendre que j’aie craqué pour cette œuvre à Mon’s Livre. Si les textes sont tous disponibles en ligne gratuitement, résister à ce petit bijou fait main m’était impossible ! 💎

.

Et vous savez quoi ? Aujourd’hui encore, je ne regrette pas mon choix.
J’ai apprécié toutes les nouvelles présentes dans ce recueil. Chacune est originale ou innovante et se dévore sans qu’on voie le temps passé. 😁
Le style d’écriture est fluide, plaisant, et un soin évident a été apporté à la correction du livre.
En bref, la lecture d’Horizons Parallèles est aussi prenante qu’agréable. Je vous la recommande sans hésitation. ✨

.

Et vous ? Avez-vous déjà parcouru ce recueil ? Vous tente-t-il ? Dites-moi tout. 🥰

.

Rose

.

.

.

.

Papotons lecture : Les Larmes de Saël

Un livre parfait pour les fêtes !

.

.

.

🎄 Noël est synonyme de partage, et en ce jour de réveillon, j’ai très envie de partager avec vous une lecture qui m’a marquée récemment : Les Larmes de Saël, le premier roman autoédité d’AD Martel. 🎄

Les Larmes de Saël ? Qu’est-ce que c’est ? De quoi ça parle ? 🤨
Il s’agit d’un livre de fantasy qui traite de beaucoup de choses, en vérité : d’amour, de confiance, de trahisons, du problème posé par le manque d’eau, de la pauvreté, de l’injustice…
Mais quoi de mieux que le résumé pour vous en donner une idée ?
😉

Des cris, une explosion, le dôme d’énergie qui vacille… Ceylan, la cité la plus sûre au monde, est attaquée. Au cœur du chaos, Arcana découvre le vrai visage des ennemis de son peuple. L’un d’eux, un Saëlien aux iris rouges, est capturé. Déterminée à échapper aux fiançailles orchestrées par son père, la jeune femme décide d’épouser l’ennemi. Un choix qui va bouleverser sa vie et le destin des deux peuples. Pour survivre à Saël, Arcana devra ouvrir son cœur et son esprit.

J’avais déjà eu l’occasion de lire la plume d’AD Martel dans une anthologie parue chez Nutty Sheep, c’est donc confiante et sans hésitation que j’ai acheté cet ouvrage.
Sans surprise, je ne l’ai pas regretté !
😍

Non seulement l’histoire est rondement menée, le fil conducteur est clair et cohérent, mais en plus le rythme est palpitant et le récit si intrigant qu’il est difficile de lâcher le livre une fois commencé ! 😁
Avec une thématique profondément humaine, des personnages touchants, une mise en page soignée et un texte travaillé, ce roman possède tous les ingrédients pour plaire aussi bien aux fans de fantasy qu’aux fans de romance. 😊

Ce que j’ai le plus apprécié ? Si je ne devais vous donner qu’une seule raison de vous le procurer ?
Eh bien… L’héroïne principale : Arcana !
🤩
Ceux et celles qui me connaissent savent à quel point j’aime les protagonistes qui évoluent, et Arcana est clairement de ceux-là. Égoïste et immature, les événements qui lui arrivent l’obligent à grandir, à revoir son jugement sur certaines choses, à s’affirmer. Une magnifique réussite ! 🥰

🎁 Envie d’une lecture qui vous rappelle de belles valeurs en cette période magique ? N’hésitez plus. Les Larmes de Saël est fait pour vous. 🎁

.

.

.

.

.