Papotons lecture : Les Aînés

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Et si on papotait lecture ? 📚

.

Début du mois est paru un livre, chez Plume Blanche Editions, que j’attendais impatiemment et qu’il me tardait de relire sous un superbe format broché ; un livre écrit par mon amie autrice Serenya Howell, un livre que j’ai eu la chance de découvrir en avant-première, et de bêta-lire avant qu’il ne soit soumis à sa maison d’édition.
Aujourd’hui donc, je vous parle donc de… Les Cycles Corrompus, le premier tome de la trilogie Les Aînés. ✨

 .

Si je devais vous définir ce volume en quelques mots, voici ceux que j’emploierais :
Dragons – Vie – Mort – Amitié – Passé – Pouvoirs. 😀
Mais afin que puissiez vous faire une meilleure idée de l’histoire, je vous pose également le résumé ici :

.

Depuis la Tour, leur demeure, les Aînés et leurs Maîtres veillent sur les Sept-Royaumes.
Être appelé à les servir est un honneur, se lier à l’un de ces dieux est le rêve.
Il en existe toutefois un pour lequel personne ne nourrit la moindre ambition : Asroth, l’incarnation de la Mort, qui entraîne l’esprit de ses Maîtres, l’un après l’autre, vers les ténèbres et nourrit leur âme du sang de la guerre…

 .

Prometteur, n’est-ce pas ? 😍

.

Les Cycles Corrompus se sont hissés, dès ma première lecture, dans le classement de mes romans préférés. Serenya Howell n’est pas seulement une autrice pourvue d’une jolie plume, c’est surtout une créatrice d’univers ! ✨
Parcourir les pages des Aînés, c’est plonger dans un monde si bien construit ainsi que tellement développé et complet qu’en sortir n’est pas simple, presque douloureux. Les parcourir, c’est prendre le risque de s’oublier et d’être tant en phase avec les protagonistes que leurs problèmes et réflexions deviennent nôtres. 😀
Outre l’intrigue rondement menée, bien pensée et captivante, outre les personnages (Aînés et Maîtres) aussi vrais que Nature (ah ah !) et poignants, la force de cette histoire réside, selon moi, dans la parfaite harmonie entre les chapitres et les textes d’introductions qui les précèdent. Chacun de ces derniers est rédigé et placé à un endroit précis. Ainsi, tous nous apportent de nouvelles lumières sur le récit, poussent nos propres cogitations toujours plus loin et nous offrent davantage de détails et de points de vue sur le riche décor du roman qui se trouve sous nos yeux.
Une merveille de l’imaginaire. 😊

.

Si vous aimez les dragons, le concept de dualité, la Fantasy, les univers complets et les personnages sincères et complexes, n’hésitez plus. Ce roman est fait pour vous. 📖

.

.

Crédit photo : Serenya Howell

.

.

Alors… l’un d’entre vous l’a-t-il déjà lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Je vous attends en commentaire pour en discuter. 😍

.

Rose

.

.

Papotons lecture : Rose Éternelle

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Bonjour, les amis. 😊
On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau… Papotons lecture !
Ce mois-ci, j’ai très très très envie de vous parler d’une réécriture de l’un de mes contes préférés (alias La Belle et la Bête) : Rose Éternelle. 🌹

.

.

Rose Éternelle est un livre écrit par Ophélie Duchemin et paru chez Plume Banche Éditions, dont voici, pour les curieux et les curieuses, le résumé :

.

Trahison.
Complots.
Voilà que le destin guide les pas de Méliane aux pieds de la Mérilara, ce mystérieux arbre couvert de roses, protecteur et gardien d’une famille royale déchue.
Dans l’ombre, rôde la Bête, monstrueuse et redoutable, que Méliane devra apprivoiser pour sauver les siens.
.
« Il ressemblait à un prédateur. Dangereux, sauvage et il était aussi autre chose. Quelque chose d’indéfinissable. »

.

La Belle et la Bête étant un conte que j’affectionne particulièrement, qu’il s’agisse de la version de Mme de Villeneuve, de celle de Mme Leprince de Beaumont et de celle des studios Disney, il n’est pas difficile de comprendre que j’aie sauté sur le roman d’Ophélie Duchemin lors de sa présentation en avant-première à Mon’s Livre ! Déjà vendue avec la simple mention « réécriture », j’aurais de toute façon été incapable de résister à la magnifique couverture réalisée par Anna Dittmann. 😍

.

Il faut en effet avouer que le roman en lui-même est sublime. Une belle couverture avec vernis sélectif, une mise en page impeccable, de superbes en-têtes illustrés à chaque chapitre, une petite rose à côté de chaque numéro de page… Pas de doutes, il s’agit d’un ouvrage Plume Blanche, une maison d’édition qui accorde toujours un grand soin à la présentation de ses publications ! 😁

.

Mais parlons du livre en lui-même…
Si mon avis n’est pas exempt de quelques reproches personnels (beaucoup de qualificatifs pour désigner les différents protagonistes, changements de point de vue intempestifs au beau milieu du texte, style qui tâtonne entre des éléments jeunesse et des éléments plus matures), il n’en reste pas moins que j’ai dévoré l’histoire ! 📖
Avec des personnages aussi vivants qu’attachants, des clins d’œil faits au conte d’origine et à son interprétation par les studios Disney, une savante dose d’originalité… tous les ingrédients étaient réunis pour que je passe un agréable moment en compagnie de Méliane, la Bête, ainsi que les compagnons qui évoluent autour de ces deux-là. 😉
J’ai particulièrement aimé les deux ou trois éléments placés dans le roman et à la fin de celui-ci qui nous permettent de comprendre qu’un nouveau conte réadapté verra le jour sous la plume d’Ophélie Duchemin, semblant nous dire qu’une suite à même de se lire de façon indépendante ne tardera pas à arriver. 🤩

.

En bref, si vous appréciez parcourir les contes, si vous n’êtes pas contre une pointe d’idées nouvelles et, surtout, si vous voulez rêver, n’hésitez pas : foncez ! Procurez-vous ce livre à sa sortie officielle. Je vous garantis que sous serez tellement plongé dans ces pages que vous ne remarquerez pas les petits inconvénients cités plus tôt. 🙂

.

.