Bienvenue au marché de Noël de Stembert

Le rendez-vous de décembre !

 

 

Bonjour, bonjour,

Le marché de Noël de Stembert, c’est déjà ce week-end ! 🎄

Retrouvez-y moi avec mes romans, mes contes et mon histoire de Noël le dimanche 9 décembre de 11 h à 19 h.

 

Rose

 

 

 

Pour les fêtes, faites plaisir à vos amis lecteurs !

Noël approche à grand pas

 

 

Pour les fêtes de fin d’année, faites-vous plaisir ou faites plaisir à vos amis/amies lecteurs/lectrices : achetez le livre d’un auteur indépendant 🎁☃️🎄🎀📚

Vous aimez lire un roman au coin du feu ou enroulé dans un plaid avec une tasse de chocolat chaud à la main ? Mes livres sont disponibles sur Amazon, à La Traversée ou en me contactant par message ou par mail (rose.p.katell@gmail.com) ✉️

Vous préférez les contes ou souhaitez offrir une petite histoire illustrée à vos bouts de chou ? C’est le moment ! Jusqu’au 31 décembre, en passant par moi, vous bénéficierez d’une réduction sur mes deux recueils de contes et mon histoire de Noël : 22€ pour les trois 🎉

 

Rose

 

 

 

Papotons lecture : La Geste du Sixième Royaume

Une lecture inspirante

 

 

Bonjour, bonjour,

Vous commencez à me connaître : je lis beaucoup, vraiment beaucoup. Parfois, il arrive que certains livres m’inspirent plus que d’autres, voire titillent joyeusement l’autrice en moi. C’est ce qu’il s’est produit avec l’une de mes dernières lectures : La Geste du Sixième Royaume, d’Adrien Thomas, paru chez Mnemos Edition.

Si l’intrigue, fantasy à souhait, m’a procuré un agréable moment lecture et a su me plaire (en grande partie grâce au traitement des différents protagonistes), j’ai surtout été conquise par l’univers créé. Celui-ci, bien développé et immersif, m’a tout de suite attirée. A mes yeux, il est la plus grande force de l’histoire. Il permet de s’y plonger corps et âme, de vivre les événements avec les personnages. Une réelle réussite.

Je n’étais pas en mesure de lire un chapitre sans songer à mes propres décors, à ce que j’avais envie et besoin d’en faire, etc. Cela ne m’était plus arrivé depuis un moment, et j’avoue que ça m’a été très bénéfique.
Pour cause : en ce moment, je travaille sur le plan et le développement de mon prochain livre qui sera, sans grande surprise, un roman de fantasy ! Je crois bien n’avoir jamais autant avancé dans mes fiches que durant la lecture de La Geste du Sixième Royaume…

Et vous, un livre vous a-t-il déjà aidé à avancer ou reprendre un projet ? Dites-moi tout.

 

Rose

 

 

 

Mon’s Livre 2018 : le bilan

Le week-end des retrouvailles

 

 

Bonjour,

Mon’s livre, c’est fini pour cette année !

J’en reviens comblée des échanges que j’ai pu avoir avec les auteurs/autrices et visiteurs/visiteuses, ainsi que ravie d’avoir revu plusieurs amis/amies et connaissances, comme AD MartelM. d’Ombremont Aspi DethS.A. WilliamYves LaurentEditions le Héron d’Argent 

Un grand merci à mes voisines de stand, Laetitia Militello et S.G.Baud’huin, pour leur gentillesse et leur bonne humeur !
Merci également à Virginie d’être passée me faire coucou 

J’ai passé un chouette week-end sur place et j’espère pouvoir à nouveau tenter l’expérience l’an prochain 

Rose

 

 

 

On se retrouve à Mons pour le salon Mon’s Livre !

La sortie de ce week-end

 

 

Ce week-end, retrouvez-moi à Mons pour deux jours placés sous le signe des livres et de la littérature ! 📚

Bonne nouvelle : je participerai à l’action carte prof ! 5% de réduction vous seront offerts sur simple présentation de la carte 😉

 

Rose

 

L’ami des bois en ligne demain !

Bonne nouvelle !

 

 

Bonjour, bonjour,

C’est déjà demain qu’arrive en ligne ma prochaine nouvelle : L’ami des bois 🦌

Je vous donne donc rendez-vous sur le site ou l’une ou l’autre plateforme de lecture : Leconteur.fr, Wattpad, Scribay, shortEdition, FictionPress.

Je me réjouis de partager cette histoire avec vous 😃

Bonne journée,

Rose

 

 

 

Petit aparté cinématographique

Et si on parlait cinéma ?

 

 

Bonjour,

Ce matin, je me suis accordée une replongée dans l’univers qui m’a rendu accro à l’imaginaire : le monde des sorciers de J. K. Rowling.

Je suis allée au cinéma découvrir Les crimes de Grindelwald, la suite des Animaux fantastiques, et j’ai adoré !

Et vous, êtes-vous déjà aller le voir ? L’avez-vous apprécié ? Avez-vous un univers qui vous a fait découvrir les genres de l’imaginaire et/ou auquel vous êtes particulièrement attaché ? Dites-moi tout 🙂

 

Rose

 

 

 

Un petit extrait ?

Un petit extrait ?

 

 

Bonjour 😊
En ce moment, je travaille sur un projet dont le premier jet est terminé, mais qui avait besoin d’une sérieuse relecture afin d’être repris : L’Arbre-tombe 🌳
Plongée dedans depuis lundi, j’ai eu envie de vous partager un petit extrait 📜
Rose
 

EXTRAIT :

 

Cette chambre d’hôtel va me manquer, constata Aurore tandis qu’elle laissait son regard dériver dans la pièce. Elle n’y avait pourtant passé qu’une seule nuit… Éprouver pareil sentiment au moment d’abandonner la cabine qu’elle avait partagée avec Mère durant leur traversée de l’Atlantique lui aurait paru plus logique.

La veille, descendre du navire et fouler le sol de sa terre natale ne lui avait fait ni chaud ni froid, comme si elle n’avait pas vraiment quitté l’Amérique et ne revenait au pays que pour une saison. Aujourd’hui, alors qu’elle réalisait que, sauf un miracle, elle ne reverrait jamais leur maison au grand verger, l’angoisse l’étreignait. Elle n’avait aucune envie de vivre ici après onze années passées ailleurs. Hélas, elle n’avait pas le choix. Rentrer en Angleterre était l’unique option de sa parente maintenant qu’elle manquait d’argent.

Votre oncle est un être charitable, lui répétait-elle sans cesse, c’est lui qui nous paie le voyage. Nous serons en sécurité et traitées avec égards dans son manoir, n’en doutez pas. La demoiselle aurait aimé en être aussi convaincue qu’elle.

De l’homme et sa demeure, Aurore ne gardait pas un bon souvenir. Pas plus que de son « cousin », Nigel. Elle soupira ; la certitude de les affronter tous deux dans une poignée heures ne l’aidait guère à se détendre. Elle ne pouvait cependant pas nier avoir apprécié leurs pérégrinations. Mère lui accordait d’habitude si peu de liberté qu’il s’était apparenté à une véritable bouffée d’air pur ! Chaque nouvelle ville, chaque nouveau paysage avait été une découverte.