Quand les réseaux sociaux provoquent des sentiments contradictoires

Quand les réseaux sociaux provoquent des sentiments contradictoires

.

.

.

Vous arrive-t-il d’avoir des sentiments mitigés sur certaines choses ?
En ce moment, c’est mon cas vis-à-vis des réseaux sociaux…

Pourquoi ?
Je m’explique juste en dessous.

.

.

.

.

Avant de me lancer en tant qu’autrice, les réseaux sociaux, j’y étais très peu.
En vérité, je ne possédais que Facebook et mon compte était désert de toute publication ; je m’en servais pour la messagerie instantanée.

Puis, avec la parution de mon premier livre, j’ai commencé à m’y intéresser…
J’ai créé une page Facebook, un compte Twitter, un autre sur Instagram.

Et vous savez quoi ? C’était vraiment cool !
Même si j’étais loin d’être une professionnelle de la communication (je ne le suis toujours pas bien que je me sois beaucoup améliorée), j’ai vite accroché avec les possibilités d’échanges que ces outils offraient.

Encore aujourd’hui, j’aime préparer mes différents posts et, surtout, répondre à vos messages et commentaires !
Garder un peu de proximité en dehors des salons est quelque chose de plaisant, qui aide à se souvenir que l’écriture n’est pas qu’un métier solitaire.

.

Sauf qu’avec les années… eh bien, les algorithmes et compagnie ont pas mal altéré l’expérience procurée par ces mêmes réseaux sociaux, de mon point de vue.
La visibilité y est moindre : il faut produire toujours plus de contenus pour espérer toucher une petite part de son « audience ». Le format vidéo y est presque imposé alors qu’il ne correspond pas à tour le monde (dont moi, je le reconnais). Etc.

Conséquence : je réalise que je passe parfois plus de temps à gérer tous mes comptes qu’à écrire, et ça pour un résultat presque vain…

Le constat m’attriste, je ne vous le cache pas. D’autant que je me suis attachée à ses réseaux, et plus encore à ceux et celles qui m’y suivent.

Bien sûr, j’ai (heureusement) mon site qui me sert de vitrine. Et j’ai aussi lancé une newsletter pour nous permettre de meilleurs échanges. (Elle est à droite, si vous le souhaitez)
Malgré tout, je me demande souvent dans quelle direction vont aller les choses.
Une part de moi, optimisme, espère un changement dans le bon sens…

.

Partagez-vous mon ressenti ?

.

.

En ligne : Naga

Suivrez-vous Naga sous les flots ? 🧜

.

.

.

C’est le grand jour : ma dernière nouvelle est en ligne 📖

.

👉 Lire Naga

.

.

.

Naga est un paria chez les sirènes. Bafoué par les siens, il trouve le remède à sa solitude lors d’escapades à la surface…

.

Bonne lecture !😊

N’hésitez pas à me laisser votre avis sur l’histoire si vous la lisez, je vous répondrai avec joie.

.

.

PS : La nouvelle est aussi disponible sur…

.

Wattpad

L’Atelier des Auteurs

Le Conteur

Fiction Press

.

.

Papotons lecture : Vous êtes cordialement invités

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Un peu d’autoédition, ça vous tente ?

Alors, dans un long frisson, je vous emmène à la découverte de Vous êtes cordialement invités d’Alex Sol.

.

.

Vous êtes cordialement invités ? De quoi ça parle ?

.

Si vous aimez les histoires de maison hantée et de fantômes, je vous laisse admirer sa superbe couverture et vous copie son résumé :

.

.

.

24 août 2007, un incendie ravage une partie du manoir de Beaunom qui héberge une colonie de vacances. Les animateurs sortent quatre adolescents inconscients et recouverts de sang des flammes. Dans les jours suivants, le centre de vacances est fermé définitivement.
12 ans plus tard, les quatre survivants, qui n’ont aucun souvenir de l’évènement, reçoivent d’étranges courriers les conviant à la soirée d’inauguration du manoir qui accueillait la colonie.
Lorsqu’ils arrivent, leurs plats préférés ont été servis à table, mais impossible de savoir qui les a invités, car personne n’est là pour les recevoir.
Plus étrange encore, chaque fois qu’ils désirent partir, ils oublient si tôt qu’ils approchent du hall d’entrée.

.

.

Et pourquoi le lire ? Quels sont ses points positifs ?

.

Ce one-shot n’en manque pas :

  • Les personnages intéressants, tous différents les uns des autres.

  • La façon dont les secrets se dévoilent peu à peu au long de la lecture.

  • L’histoire de fantômes présentée, cruelle à souhait !
  • Les rebondissements réussis.

.

.

Mais le livre a-t-il des défauts ?

.

Il s’agit bien entendu de mon ressenti propre :

  • Le style un peu hésitant, comme si l’autrice se cherchait encore (un « défaut » que je n’ai cependant pas retrouvé en lisant une duologie de sa plume plus récente).

.

.

En résumé

.

Vous êtes cordialement invités est un roman d’horreur qui offrira un bon moment aux amateurs du genre tout en présentant des personnages variés et creusés.

.

.

2022 : le bilan

2022 : le bilan

.

.

.

Pour commencer 2023 avec originalité *tousse*, je m’en viens par ici avec un bilan de l’année 2022.

Voyons, voyons… De quoi s’est donc composée l’année écoulée au niveau scriptural ?

Réponse ci-dessous !

.

.

.

.

LES PUBLICATIONS

.

.

— « Les Enfants de la Déesse » a vu son Livre I paraître en ligne tout un temps, avant que l’intégrale broché ne fasse son apparition au mois d’août.

— « Civilisation H », une nouvelle de fantasy animalière, est sortie en numérique en février.

— 6 nouvelles ont été publiées en ligne : « Renouveau », « Le tableau », « Soren et le faucon », « Syrine et Laria », « L’hérésie de la fresaie libre » et « le gardien du jardin ».

— Toutes mes nouvelles gratuites sont arrivées au format numérique sur ma boutique Utip.

— « Agate, fée PAS marraine », a vu sa première version publiée sur Twitter.

.

.

LES ÉCRITS ACHEVÉS

.

.

— Les 6 nouvelles évoquées au point plus haut.

— 1 autre nouvelle : « Naga ».

— « La demeure hantée », le tome 1 de ma trilogie « Le Pacte de l’Ange ».

— L’E.1 S.1 de ma série littéraire « Les Invisibles ».

— 2 contes : « La fille du chou » et mon conte « dragonnet », encore sans titre.

— « Agate, fée PAS marraine », une histoire en chapitres-tweets.

.

.

LES ÉCRITS COMMENCÉS OU CONTINUÉS EN 2022

.

.

— « Le choix de Victoriana », deuxième tome de ma trilogie « Le Pacte de l’Ange », avec quelques chapitres rédigés pour sa partie 1.

.

.

LES TRAVAUX CORRIGÉS

.

.

— Une relecture de « Les Enfants de la Déesse » avant sa parution en intégrale.

— Les 6 nouvelles publiées dans l’année.

— Une nouvelle : « Naga ».

— Tous les chapitres écrits du point de vue de Thomas dans « La demeure hantée » ainsi que la moitié des chapitres qui, eux, sont du point de vue de Victoriana.

— Un conte : « La fille du chou ».

— Une relecture de la maquette brochée de « L’Arbre Tombe ».

— Une relecture de la maquette « surprise » de 2023.

.

.

LES SALONS AUXQUELS J’AI PARTICIPÉS

.

.

Enfin une année avec une belle reprise des salons !

— Le Parcours d’artistes et d’artisans de Jalhay, en avril, avec une dédicace à la libraire L’ABC Café.

— La foire du livre d’Aubel.

— Le SLIM en juillet, à Blegny.

— La foire du livre de Verviers, en septembre.

— La foire du livre de Stembert, en septembre.

— Le Salon du livre de Wallonie de Mons, en octobre.

— Le salon Art au féminin de Verviers, en octobre.

— L’exposition Hobbies & Collections de Stembert, en novembre.

— Le Marché de Noël du Rucher de Chanteloup, à Stembert, en novembre.

— Le marché de Noël de Stembert, en décembre.

.

.

LES OBJECTIFS SOUHAITÉS POUR 2022, LE BILAN

.

.

— Finir « La demeure hantée ».
SUCCÈS.

— Publier « Civilisation H », au format numérique.
SUCCÈS.

— Publier « Les Enfants de la Déesse » en un intégrale broché.
SUCCÈS.

— Me créer un « Utip ».
SUCCÈS.

— Commencer l’épisode 1 de « Les Invisibles ».
SUCCÈS, il est même terminé !

— Finir d’écrire mon troisième recueil de contes.
SUCCÈS avec les deux contes que j’ai écrits.

.

.

LES OBJECTIFS SOUHAITÉS POUR 2023

.

.

— Finir « Le choix de Victoriana ».

— Publier « L’Arbre Tombe » au format broché.

— Publier ma maquette surprise.

— Commencer l’E.2 S.1 des Invisibles.

— Faire le plan de la version longue de « Agathe, fée PAS marraine ».

— Corriger le dernier conte de mon troisième recueil.

.

.

Il ne manque rien, je pense !

Merci aux courageux et aux courageuses qui ont lu ce beau pavé et, surtout, merci à tous et à toutes de me suivre dans la belle aventure qu’est l’écriture en autoédition.

.

Meilleurs vœux !

.

.

De la difficulté de se reposer sans culpabiliser

De la difficulté de se reposer sans culpabiliser.

.

.

.
Souffrez-vous aussi de ce problème ? Vous arrive-t-il également de décider de vous accorder une journée/un moment de repos parce que la fatigue ou autre vous taraude, mais de ne pas arriver à vous détendre pleinement, car vous vous en voulez de ne rien faire ?

Personnellement, c’est presque systématique !

.

.

.

.

Je ne sais pas si c’est parce que mon but est de réussir à vivre un jour de mes livres ou parce que je suis ma propre patronne, sans horaire fixe, mais dès que je ne tiens pas le planning que je me suis établie, peu importe le pourquoi et sa légitimité, je me sens coupable.

Coupable de ne pas en faire plus pour réaliser mes projets.

Coupable de retarder mon rêve.

Coupable de perdre un temps que j’aurai pu passer à écrire, corriger, chercher des salons…

Etc.

.

Pourtant, au fond, j’ai bien conscience qu’il est essentiel de ne pas trop en faire – au risque de finir par craquer. Je n’ignore pas non plus qu’il faut parfois lâcher prise, prendre soin de soi, reculer pour mieux avancer.

Mais rien à faire ! Il y a toujours une petite voix en moi qui m’assaille de reproches…

.

Alors, en 2023, j’ai décidé que j’allais travailler là-dessus. Que j’allais me concentrer sur ce qui est fait, et pas sur ce qui pourrait être fait encore en plus.

Même si ça va me demander de gros efforts, je vais me contenter de chacune de mes avancées et réalisations. Et profiter des moments de repos que je m’offre quand j’en ressens le besoin.

Parce que je ne suis pas une machine et qu’il est inhumain et impossible d’être toujours à 100 %. Parce que je fais de mon mieux et n’ai pas à m’en vouloir si ce mieux n’est pas le même tous les jours.

.

Et vous savez quoi ? Cette vérité s’applique aussi à vous.

Prenez soin de vous avant tout.

.

.

Papotons lecture : La Rose de l’Espoir

Et si on papotait lecture ?

.

.

.

Une lecture romantique et emplie d’espérance en cette période de fêtes, ça vous tente ?

Je vous propose alors de découvrir avec moi La Rose de l’Espoir de Maddie Plume.

.

.

La Rose de l’Espoir ? De quoi ça parle ?

.

Je vous invite à lire son résumé et à admirer sa couverture pour en apprendre plus à ce sujet :

.

.

.

Septembre 2018. Lorsqu’Anna commence sa vie d’étudiante, elle n’a qu’une envie : débuter une nouvelle existence loin de sa cité natale. C’est chose possible grâce à son nouveau job qu’elle déniche comme par magie ! Cependant, son étrange employeur dont elle ne connaît pas le visage semble cacher bien des secrets.

Mai 1871. De violents incendies ravagent de prestigieux bâtiments parisiens. Parmi eux, la filature du comte de Chauvigny qui disparaît en même temps que sa fortune.

Quel est donc le lien entre cette tragédie et l’homme mystérieux qui vient d’embaucher Anna ?
Ouvrira-t-elle son cœur à ce manoir figé dans le temps ?
Mais est-elle seulement prête à entendre la vérité ?

.

.

Et pourquoi le lire ? Quels sont ses points positifs ?

.

L’ouvrage en a plusieurs :

  • Les personnages diversifiés.
  • La réécriture moderne du conte de La Belle et la Bête.
  • L’écriture fluide.

.

.

Mais le livre a-t-il des défauts ?

.

Voici les deux points que je peux lui reprocher personnellement :

  • Le début trop rapide.
  • Un manque d’approfondissement. L’histoire aurait mérité d’être encore plus développée.

.

.

En résumé

.

La Rose de l’Espoir est une romance fluide avec une pointe d’imaginaire qui plaira aux romantiques et ravira les fans du conte de La Belle et la Bête avec son adaptation à notre époque, mais qui frustre par son développement rapide.

.

.

Novembre 2022 : le bilan

Novembre 2022 : le bilan

.

.

.

Bonjour 🤗

J’espère que vous allez bien et que vous n’avez pas trop froid. De mon côté, je me réchauffe les doigts en vous écrivant ce petit bilan du mois de novembre…

Prêt(e)s à le découvrir ? C’est parti !

.

.

.

.

ECRITURE

.

Agate, fée PAS marraine :

Cette histoire en chapitres-tweets créée pour le #Justinember a été entièrement rédigée, et aura droit à sa version roman dans le futur !
.

Le Pacte de l’Ange :

J’ai débuté l’écriture du tome 2 de la trilogie : Le choix de Victoriana.

.

CORRECTIONS

.

Le Pacte de l’Ange :

Toute la partie du tome 1 rédigée de point de vue de Thomas est relue, et les premiers chapitres qui concernent Victoriana l’ont également été.

.

PUBLICATIONS

.

Utip :

4 nouvelles sont apparues dans leur jolie version numérique sur ma boutique Utip : « Le réveil d’Élie », « Le tableau », « L’épreuve d’Isolde » et « Mauvais pas ».
.

Le gardien du jardin :

La nouvelle sur Flocon, spin-off d’Au-delà du Voile, est disponible en ligne.

.

Voilà, voilà.

Merci de m’avoir lue. 😘

.

.

Marché de Noël de Stembert : le bilan

Marché de Noël de Stembert : le bilan

.

.

.

Lundi, lendemain du marché de Noël de Stembert…

La fatigue est présente, mais quelle joie d’avoir retrouvé cet événement ! 🥰

En voici d’ailleurs un rapide bilan.

.

.

.

.

Je crois l’avoir déjà dit lors d’une précédente édition : le marché de Noël de Stembert doit être le salon annuel que je préfère ! 🎄

Son organisation au top, son ambiance chaleureuse, sa convivialité, son bon déroulement, sa mise en avant des créateurs et artisans ; autant d’éléments qui font son succès auprès des visiteurs et des exposants.

Et retrouver tout ça après deux « années covid » fut bénéfique et plaisant ! 😍

.

Ainsi, j’ai passé un excellent week-end sur place. Un week-end où j’ai été entourée par des voisines de table toutes plus sympathiques et talentueuses les unes que les autres. ✨

Faire le tour du marché m’a en outre plu autant que d’y participer ! La diversité des stands était réellement agréable.

Et impossible de ne pas citer les visiteurs : ils étaient au rendez-vous, souriants et prêts à discuter. 😊

.

Mes ventes m’ont quant à elles comblée, je peux même relancer des impressions pour La Mission et La Malédiction d’Ariane.

Je ne vous remercierai sans doute jamais assez pour votre intérêt. 😘

.

Prenez soin de vous en cette fin d’année ❤️

.

.

Petit projet deviendra grand… ou quand une histoire décide de s’agrandir

Petit projet deviendra grand… Ou quand une histoire décide de s’agrandir.

.

.

.

Un phénomène qu’on pourrait également appeler « la malédiction de l’écrivain »…
Mais ne nous en plaignons pas !

.

Voyons… Par où commencer ce billet ?
Essayons par le début.

Tout au long du mois de novembre, je me suis attelée à un défi créatif : le #Justinember de Justine C.M.

Grâce à une liste de thèmes fournie par ses soins, j’ai écrit un récit publié sur Twitter, en 30 chapitres-tweets : Agate, Fée PAS marraine.

.

.

.

.

Agate, c’est une enfant fée qui décide de fuguer de chez elle et, surtout, de l’école des fées marraines, parce qu’elle refuse d’en devenir une.
Son but ? Trouver sa voie. Car s’occuper des humains qui n’écoutent jamais rien ? Non merci !

.

J’ai adoré me plonger dans ses aventures. Utiliser un ton enfantin et innocent pour écrire une histoire plus sérieuse qu’il n’y paraît, quelle expérience !
Amusante et enrichissante à la fois.

Sauf que… j’ai tellement aimé ça qu’une trentaine de chapitres-tweets ne me suffisent pas !

.

.

.

.

Agate n’en a pas fini avec moi, je le sens.
Elle a encore beaucoup de choses à raconter.

Depuis quelques jours, l’envie de développer son histoire est très présente.
Je souhaite créer une fin différente pour elle, plus sérieuse encore, tour en enrichissant l’univers et sa personnalité.

.

Résultat : attendez-vous à voir Agate, fée PAS marraine grandir pour devenir un roman dans un avenir (plus ou moins) proche !

.

.

Marché de Noël des artisans et créateurs 2022 : le bilan

Un week-end calme mais apprécié

.

.

.

De retour depuis hier du marché de Noël des artisans et créateurs du rucher du Chanteloup, je m’en viens maintenant partager un petit bilan avec vous de cet événement, auquel je participais pour la première fois 🎄

.

.

.

.

Je ne serai pas longue : si les visiteurs ont un peu boudé l’édition de cette année et si j’en ai été déçue pour son organisateur, je suis quand même bien contente d’avoir été présente.

J’ai pu découvrir le nouveau magasin du rucher, très chaleureux et accueillant, puis ai rencontré les autres exposants et ai échangé avec eux durant le week-end pendant des moments conviviaux 🥰

Je remercie également toutes les personnes qui se sont intéressées à mon travail et/ou se sont laissé tenter par l’un de mes livres 📖

.

Prochain rendez-vous : le marché de Noël de Stembert les 03 et 04 décembre 🎅

.

.